Top France

Edition du 27/08/2019
 

Champagne Philipponnat

Sommet

PHILIPPONNAT


"Depuis une bonne quinzaine d’années, nous avons fait beaucoup d’efforts pour préciser le style de notre Maison de Champagne, nous raconte Charles Philipponnat. Nous avons amélioré la qualité des assemblages, entièrement rénové l’outil de vinification, accentué la présence du Pinot noir dans nos assemblages afin que la personnalité de nos Champagnes, leur caractère, s’expriment au mieux. Bref, nous avons porté notre attention sur beaucoup de détails, que ce soit à la viticulture, à la vinification et avons réalisé ainsi de grands progrès que les clients et consommateurs reconnaissent déjà. Suite à cette grande détermination, il nous a semblé logique que la nouvelle présentation de la bouteille reflète l’amélioration de la qualité de nos vins. Notre nouvel habillage a reçu un excellent accueil, nous avons même reçu des félicitations spontanées de nos clients."

   

Champagne Philipponnat

Charles Philipponnat
Clos de Goisses - 13, rue du Pont - CS 60002
51160 Aÿ Champagne
Téléphone : 03 26 56 93 00

Email : info@philipponnat.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Cru du PARADIS


Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C’est l’un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d’amour et de passion qui se transmettent ici. Le vignoble de 27 ha s'étale sur les communes de Saint-Lanne et Madiran, sur des sols argilo-calcaires et gravettes avec une exposition sud-sud- ouest pour la majeure partie des parcelles. Très joli Madiran 2015, aux reflets pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, complexe comme nous les aimons, aux tanins bien fondus mais présents, charnu en bouche.  Velouté, ce Madiran cuvée Paradilys 2015, est très riche, où se mêlent la truffe, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins denses et savoureux, un vin d’une belle harmonie, de très belle garde.  Superbe Madiran Réserve Royale 2015 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, provenant de vieilles vignes à dominante de Tannat, macération longue), au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise cuite, tout en souplesse des tanins et complexité des arômes, avec des notes de groseille surmûrie en finale, bien corsé. Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux Réserve Royale 2013, 100% Petit Manseng, gras, complexe, allie nervosité et gras, un vin où la suavité se mêle à la distinction, aux notes florales subtiles, finement épicé, moelleux à souhait, de belle évolution, et se marie, lui, avec des coquilles Saint-Jacques à la béchamel ou une meringue aux amandes et au café, typé comme ce séduisant Pacherenc Tradition 2018, charmeur au nez comme en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de pêche et de lis, mêle rondeur et vivacité.

Jacques Maumus

65700 Saint-Lanne
Téléphone :05 62 31 98 23
Email : cru.du.paradis@wanadoo.fr
Site personnel : www.madiran-cruduparadis.fr

Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Cette propriétaire charmante dirige son petit domaine (10 ha) sur sol argilo-calcaire, créé par des dépôts santoniens d’origine marine, qui conviennent aux cépages Cinsault, Grenache, Clairette et Mourvèdre. Aucun désherbage chimique, Bio depuis 2014. Jean-Marie Castel, qui travaille depuis 1980 en collaboration avec Mme Jouve, nous précise “qu’en 2018, les pluies de Mai et Juin leur ont donné quelques soucis avec l’arrivée du mildiou, d’où une récolte diminuée de 30%. Mais les blancs n’ont pas souffert, ils sont superbes, expressifs, amples en bouche, minéraux, ont une attaque franche, une belle acidité, ils sont équivalents aux 2017. Les rosés, à base de 70% de Mourvèdre, sont épicés avec des notes d’agrumes. Les rouges sont moins structurés mais friands. La cuvée rouge Spéciale de 2017 change de nom cette année et devient “Les Hauts de Lafran” 2018. Sont proposés à la vente les blancs et rosés 2018, les rouges de 2010 à 2017. Les travaux se poursuivent à la propriété pour améliorer l’accueil des clients.” Séduisant Bandol cuvée Spéciale 2016, au nez présent avec des notes de violette et de mûre, ample et solide, aux tanins puissants, un vin dense où l’on retrouve en bouche la mûre et des nuances poivrées, qui commence à s’ouvrir. Superbe Bandol rouge 2015 AB, un vin comme on les aime, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, de bouche puissante aux nuances de griotte, prometteur, à prévoir avec une épaule d'agneau rôtie au gratin d'aubergines ou un lapin sauté aux olives noires. Vous allez adorer ce Bandol blanc 2016, où s’entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, il est tout en suavité. Fidèle à lui-même, le Bandol rosé, au nez intense et complexe (fraise des bois, fleurs fraîches), est très charmeur, très bien équilibré, alliant vivacité et densité au palais.

Scea Férec-Jouve
2 115, route de L'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Téléphone :04 94 90 13 37 et 04 94 98 72 59
Email : contact@lafran-veyrolles.com
Site : www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles

Château de Beaulon


Érigé en 1480 par la famille de Vinsons, le château entre en 1510 dans le patrimoine de la famille de Beaulon dont il a conservé le nom. C'est en 1965 que Christian Thomas acquiert le domaine et lui redonne sa vocation familiale; soucieux de la préservation du patrimoine, il demande la protection du château comme monument historique, qu'il obtient en 1987. Superbe Cognac Extra Rare, d’une grande complexité d’arômes (abricot sec, amande), avec une touche de café et d’épices douces, très séduisant, intense, d’une grande élégance au palais. Le Pineau des Charentes rouge Vieille Réserve Or 10 ans d’Âge est vraiment superbe, avec ces nuances de brioche chaude et d’orange amère, de bouche voluptueuse. Le Pineau des Charentes blanc Millésime 2000, 80% Sémillon et 20% Sauvignon blanc et gris, sent la cire d’abeille et les fruits confits et l’amande, prévoir sur des mets épicés. Il y a aussi ce Pineau des Charentes rouge Vieille Réserve Ruby 10 ans d’Âge, 61% Cabernet-Sauvignon, 13% Cabernet franc et 26% Merlot, élevage en fûts de chêne du Limousin, marqué par les fruits rouges confiturés (pruneau, cerise noire), est gras et très savoureux. Très beau Pineau des Charentes rouge Collection Privée 20 ans d’Âge, et un exceptionnel Grande Fine Cognac Premier XO Premier.

Christian Thomas

17240 Saintt Dizant du Gua
Téléphone :05 46 49 96 13
Email : info@beaulon.fr
Site personnel : www.chateau-de-beaulon.com

DOMAINE ALARY


Un domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en bio. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muits… Une référence dans la région avec ce Cairanne rouge L’Estevenas 2016, aux connotations de prune, de mûre et de poivre, est un vin corsé, souple, de belle teinte grenat, ample au nez comme en bouche. Sa robe est d’un rubis pro- fond, il est complexe, une grande qualité des tan- nins donne de la puissance. Superbe Cairanne blanc L’Estevenas 2018, de jolie robe dorée, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche suave, un vin excellent alliant finesse et structure, très harmonieux. Goûtez également le Cairanne rouge La Brunote 2016, un vin ample charnu, concentré, très équilibré, aux tanins riches et savoureux à la fois, aux connotations de cassis et de poivre. Tout comme le Cairanne rouge Tradition 2016, complexe, dominé par les fruits macérés, de robe pourpre soutenu, c’est un vin riche et bien équilibré en bouche. Nous vous conseillons aussi le rouge Gerbaude 2017, de robe rouge grenat, le nez est expressif, aux notes des fruits rouges, la bouche est suave et ronde, à ouvrir dès maintenant et notre IGP Vaucluse qui pré- sente une robe intense d'un rouge sombre. Le nez exprime des arômes frais et intenses de petits fruits, puis des notes de réglisse noir en finale.

Denis Alary
La Font-d'Estevenas - Route de Rasteau
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 82 32
Email : alary.denis@wanadoo.fr
Site : domainealary


> Nos dégustations de la semaine

Odil MORET


Situé à Baye dans un charmant petit village verdoyant de la Brie Champenoise, à mi-chemin du Sézannais et de la Côte des Blancs, leur exploitation familiale s?étend sur 5 ha de vignes (Pinot Meunier 70%, Pinot Noir 18%, Chardonnay 12%) pour une production de quelque 40 000 bouteilles par an.
?Vignerons depuis 4 générations et Récoltant Manipulant depuis 2 générations, notre Champagne provient exclusivement des parcelles que nous exploitons. Toutes les étapes de production et vinification sont réalisées par nos soins et dans nos celliers.?
Dans le Guide avec ce Champagne brut rosé, de très jolie teinte pétale de rose, corsé et très fruité, aux notes spécifiques de petits fruits rouges mûrs, d?une très jolie présence en bouche où l?on retrouve la prune confiturée (15,10€). Le brut Prestige a une jolie robe, avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche, aux notes d?aubépine et de citron, un vin tout en charpente, bien classique et très franc (17,40€).
Quant au brut Réserve, de robe or pâle, de mousse intense et persistante, il développe un nez ample de poire mûre et de tilleul, une bouche suave, et on vous le conseille aussi bien avec une truite au bleu que sur une génoise chocolat mandarine (15,20€).

Famille Moret
1, route de Congy
51270 Baye
Tél. : 03.26 52 81 65
Email : odil.moret@wanadoo.fr
www.champagneodilmoret.fr


Château HAUT-MARBUZET


Au sommet, incontestablement, et cela vient récompenser un formidable rapport qualité-prix-plaisir. En effet, ce cru, marqué par la ?patte? et la passion d?Henri Duboscq, renvoie à un jardin d?enfants un bon nombre de crus surbarriqués et beaucoup plus chers. Il faut dire qu?Henri, secondé par ses fils Bruno et Hugues, est particulièrement chaleureux et sait de quoi il parle quand on aborde le sujet de l?élevage en barriques ou du terroir. 
Un vignoble de 66 ha, complanté à 50% de Cabernet-Sauvignon, 40% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot. L?âge moyen des vignes est de 30 ans. Les vendanges sont manuelles avec recherche de surmaturité. Les vins sont élevés en barriques neuves pour chaque millésime, mais avec une maîtrise exceptionnelle pour choisir l?origine du bois et ne pas ?abrutir? le vin, avec les essences à grain fin adaptées à son cru. Il faut dire qu?une expérience de quelque cinquante années, cela aide...
?J?avais présenté le millésime 2016 en disant : ?après 55 millésimes que j?ai produit ici, Château Haut-Marbuzet 2016 correspond à la beauté du Monde?? Je n?avais jamais rien vu de si beau, mais, à ce moment-là, je ne savais pas que le 2016 pouvait avoir une sœur siamoise?, nous dit Henri Duboscq.
En effet, ce millésime 2018 est tout à fait exceptionnel, il a tout ! De la structure avec des tanins tellement fondus qu?on les confond avec le fruit, une belle maturité qui lui confère beaucoup d?onctuosité sans excès, un bel équilibre, c?est vraiment un vin de délice.
Haut-Marbuzet 2017 n?atteint pas les sommets, c?est plus un vin de plaisir, disons que ce n?est pas un monument mais, il a la vertu de la gorgée qui en appelle une autre, un vin gourmand, très agréable, beaucoup de finesse et de distinction, un vin qui permet d?attendre l?épanouissement des plus grands.
Le secret de ces derniers grands millésimes est le résultat de conditions climatiques particulières : sécheresse, températures élevées, soleil pendant les vendanges? Par le passé, on avait entre 50 et 80% de pluie pendant la récolte ! Dorénavant, on obtient des matières premières d?un état sanitaire remarquable, on se demande presque à quoi servent les tables de tris? C?est grâce au réchauffement de la planète que l?on obtient des millésimes si merveilleux.?

Formidable verticale sur place, des derniers millésimes à l?extravagant 1970.
Vous allez donc exciter vos papilles, avec ce Saint-Estèphe 2016, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration représentative du millésime, un vin charnu et structuré, de couleur pourpre, riche en arômes, où dominent en bouche les fruits rouges frais et une note poivrée, un vin qui mérite un peu de patience. Le 2015, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, est un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de garde, naturellement. Le 2014 sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés, classique et prometteur. Le 2013, bien corsé et savoureux, aux tanins riches, souples, est bien équilibrés, au nez intense (mûre, groseille, épices...), en bouche très parfumée, avec des notes de cerise mûre et de truffe, fondue et intense. 
Superbe 2012, ?chatoyant?, dit Henri Duboscq, d?une puissance en bouche, un grand vin, charmeur, très parfumé (griotte, humus...), mêlant exubérance au palais et finesse tannique avec une très jolie finale grillée, le style parfait de Haut-Marbuzet dans sa jeunesse. Le 2011 est plus ?Saint-Estèphe?, avec une belle structure, dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l?humus, d?excellente bouche. Très grand 2010, qui dégage un très beau nez intense, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu, de grande garde. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l?amplitude, un très grand vin où s?entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l?humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, aux connotations de fruits, de cannelle et d?humus en bouche, c?est un vin parfait, notamment, avec un rôti de veau en croûte ou des magrets de canard aux champignons. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, d?une complexité certaine, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant.
Le 2004 est exceptionnel, très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d?épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d?humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l?une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d?une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d?une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé.
On s?oriente ensuite vers ce qui fait la force d?un grand vin, sa capacité d?évolution, en faisant un ?saut? vers ce 1990, d?une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement ?rancio? qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus ?chaud?, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l?on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1986 est superbe, robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction, un très grand vin parfait avec un veau en cocotte aux épices ou une pastilla de pigeon. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d?arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. Le 1978 est très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d?une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Voir également le Médoc Château Layauga-Duboscq.



Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 30 54
Email : infos@haut-marbuzet.net


Le CLOS du MARBRIER



> Les précédentes éditions

Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018

 



Gérard DOREAU


Vignobles GONFRIER


LEGRAS et HAAS


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine de LAVAUR


Château GRAND-MOULIN


Clos JEAN


Domaine de la GUILLOTERIE


Domaine David SAUTEREAU


Domaine Émile CHEYSSON


Château BERTHENON


Château BELLES-GRAVES


Xavier LORIOT


Michel MORILLEAU


Domaine BEAUVALCINTE


Pierre FRICK et Fils


A. MARGAINE


Edouard BRUN & Cie


Domaine du JAS D'ESCLANS


Château HAUT-BERGERON


DRAPPIER


Château de PASQUETTE


Domaine SERGUIER


Domaine de ROSIERS


LEJEUNE-DIRVANG


Château Le MEYNIEU


Château MELIN


Château CANON-CHAIGNEAU


Champagne BRICE


Domaine BARON de L'ECLUSE


Château Le BOURDIEU



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE GOURON


DOMAINE PICHARD


CHATEAU TOULOUZE


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


SCEA CHATEAU DAVID


CHAMPAGNE GOSSET


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE MONTS LUISANTS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales