Top France

Edition du 24/03/2015
 

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Race

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

Le Domaine fût créé en 1887, transmis de génération en génération. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, qui se passionnent pour leurs 8,60 ha de vignes. Leurs vins sont devenus des références.


Avec cinq générations de vignerons, le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Les méthodes de travail et surtout de vinification sont restées traditionnelles : taille courte et ébourgeonnage sévère pour ne garder qu’un rendement correct pour une meilleure maturité et qualité. La vendange est manuelle, foulée, éraflée, puis passe par un pressurage pneumatique. Les vinifications se font avec une préfermentation à froid (12-13°) de 5 à 6 jours pour une meilleure extraction aromatique. Puis, la cuvaison d’environ 18-21 jours dans des cuves ouvertes permet une alternance entre le remontage et le pigeage, cette opération qui consiste à enfoncer les matières solides du raisin remontées en surface dans le jus en fermentation pour une meilleure extraction des tanins et des anthocyanes. Les vins sont ensuite élevés en fûts de chênes de 15 à 18 mois selon les millésimes et les appellations. Talentueux et chaleureux, Philippe Chezeaux fait des vins à son image, d’une grande typicité, des crus qui expriment au mieux chaque terroir, selon chaque millésime. Bien sûr, il y a ce formidable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges, un grand vin racé, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), alliant puissance et finesse, tout en bouche, de très belle garde. Les millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2005, 2004 et 2003 sont remarquables, chacun possédant sa propre spécificité, le 2002 est une réussite incontestable, très parfumé, le 2001 poursuit sa belle évolution, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, tandis que le 2000 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et de réglisse, de jolie bouche, idéal sur un gibier. Dans la lignée, leur Nuits-Saint-Georges Les Porêts, de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois, typé, un beau vin tout en bouche, charpenté, harmonieux, d’excellente garde également comme le Nuits Aux Champs-Perdrix, de bouche puissante, classique, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits... Le tout bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité.  Vins du domaine Des appellations Nuits-Saint-Georges 1er Cru : « Les Bousselots » Rouge et Blanc, « Aux Champs-Perdrix », « Les Crots », « Les Porêts », et le célèbre « Les Saint-Georges » considéré comme le plus ancien climat car ce lieu-dit était déjà planté en l’an 1000. Des appellations villages : Nuits-Saint-Georges, Nuits-Saint-Georges « Les Saint-Julien », Vosne Romanée. Des appellations régionales : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Rouge et Blanc, Bourgogne Aligoté.
LES VINS DU DOMAINE Des appellations Nuits-Saint-Georges 1er Cru : « Les Bousselots » Rouge et Blanc, « Aux Champs-Perdrix », « Les Crots », « Les Porêts », et le célèbre « Les Saint-Georges » considéré comme le plus ancien climat car ce lieu-dit était déjà planté en l’an 1000. Des appellations villages : Nuits-Saint-Georges, Nuits-Saint-Georges « Les Saint-Julien », Vosne Romanée. Des appellations régionales : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Rouge et Blanc, Bourgogne Aligoté.

   

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahère
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone : 03 80 61 23 95
Télécopie : 03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezaux




> Le palmares des vins


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN
FONTCREUSE (Ca) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX
TERREBRUNE (Bl) (r)
BAUMELLES (r)
La CHRÉTIENNE (r)
BAGNOL (Ca)
VANNIÈRES
COTES-DE-PROVENCE

JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
DRAGON (Bl)
VAUCOULEURS (Bl) (r)
MAIME (Bl) (r)
FONT DU BROC
POURCIEUX (Bl) (r)
RIOTOR (r)
SUMEIRE (Bl)
TERRE DE MISTRAL (r)
VALCOLOMBE (Bl) (r)
LOUP BLEU (r)
MONTAUD
ROUËT
SAINTE-LUCIE (r)
JACOURETTE (r)
ASPRAS
DIABLES (r)
GARBELLE
(JASSON )
TOURNELS (Bl) (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
BEAUPRÉ (r)
CAMAÏSSETTE
La GRAND'VIGNE (CV)
AUTRES APPELATIONS

TRIANS (CV) (Bl) (r)
FONTLADE (CV)
MAESTRACCI (C) (Bl) (r)
PERALDI (C) (Bl) (r)
TOASC (B) (Bl) (r)
ATTILON (IGP)
ISLES ST-PIERRE (IGP)
CULOMBU
GRANAJOLO
LOOU (CV) (Bl) (r)
OLLIÈRES (CV) (Bl)
PERO LONGO (C)
SAN MICHELI (C)
TORRACCIA (C)
ABBAYE DE LERINS (IGP)
ANGLADE (IGP)
GENTILE (C)
TANELLA (C)
A RONCA (C)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
SAINT-LOUIS (Ca)
SOUVIOU
AZUR
COTES-DE-PROVENCE

BERNE (Bl) (r)*
La JEANNETTE
(La SANGLIERE )
(PEYRASSOL*)
VALENTINES
NESTUBY (r)*
PIQUEROQUE
(TROIS TERRES)
CLOS DES ROSES
(L'ÉVESQUE (Bl))
ROUILLÈRE
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
La VALLONGUE*
VAL DE CAIRE
(BARGEMONE*)
AUTRES APPELATIONS

VINCELINES (Bellet)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

(LA ROQUE)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(VAL DE GILLY*)
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
(TOUR SAINT-HONORÉ*)
(GISCLE (r))
AUTRES APPELATIONS

DALMERAN
(ROUTAS*)
(VIGN. ROY RENÉ)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo calcaire. L'encépagement est marqué par de vieux Cabernets francs (Bouchets) de plus de 50 ans, 25 %, et les Merlots noirs dont les âges s'étalent de 30 à 60 ans. La situation de ce vignoble accidenté donne des vins riches, puissants et aromatiques. La technique est apportée avec précision : effeuillage ponctuel, raisins triés avant et après égrappage, sélection des jus, mis en cuve sans foulage. La fermentation et la macération sont étalées sur un mois environ, la régulation des températures et les dégustations sont les outils utilisés pour l'obtention des cuvées. Après fermentation malolactique , les vins sont décantés et mis en barriques. Le tiers des fûts est renouvelé chaque année. L'élevage en bois s'échelonne sur 10-12 mois selon les millésimes. Les assemblages définitifs s'effectuent en cuve inox avant la mise en bouteilles. "Je fais très attention à la sélection de mes barriques, nous dit Yannick Le Menn, car je pense que l'élevage est tout un art. Je déguste chacune séparément, ainsi je sais quel est le lot qui s'y épanouira le mieux. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité. Château Haut Saint-Clair produit des vins assez structurés grâce à ses superbes Cabernets. La mode veut qu'il y ait plus de Merlot mais je trouve que les Cabernets apportent beaucoup de qualité au vin." Excitez vos papilles avec ce Puisseguin-Saint-Émilion 2011, qui développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime. Remarquable 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d'un bel équilibre, ample et riche, un vin charnu comme on les aime, de garde. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l'une des plus belles bouteilles de l'appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d'une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Beau 2005, où s'entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Goûtez leur excellent second vin, la cuvée Moulin Saint-Clair, équilibré, harmonieux, au bouquet concentré, d'une belle finale au palais.

Yannick et Andrea Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair
Site personnel : www.hautsaintclair.fr

Château CLOS de SARPE


Ancienne propriété du Baron du Foussat de Bogeron, achetée par Jean Beyney en 1923 ; reprise par son fils Yvan Beyney en 1950 ; cette propriété familiale est actuellement dirigée par Jean-Guy Beyney - aux cotés de son épouse Christine - qui représentent la 3e génération et en assurent la vinification avec passion, sérieux et savoir-faire. Le Château Clos de Sarpe c'est aussi une maison indépendante, à taille humaine, bénéficiant d'un terroir exceptionnel sur un coteau argilo-calcaire dont la noblesse a été avalisée par le temps, le petit vignoble de 3,70 ha est traité comme un véritable jardin dans le souci permanent du respect de la nature : visée écologique poussée, façons traditionnelles méticuleuses, rendements maîtrisés, vendanges 100% manuelles à maturité parfaite… une approche qui trouve son prolongement au chai, dans une vinification naturelle, s'effectuant lentement dans la durée. "Nous sommes heureux d'annoncer son reclassement par l'INAO en Saint-Émilion Grand Cru Classé, me dit Jean-Guy Beyney. C'est aujourd'hui le fruit de nombreuses années de travail et d'indépendance qui est récompensé et reconnu par l'ensemble de la profession. En tant que petite propriété ayant à coeur de produire un vin franc respectant des valeurs du terroir, nous sommes encore plus fiers de cette décision." Très savoureux Saint-Émilion GC 2010, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration représentative du millésime, un vin charnu et structuré, de couleur pourpre, riche en arômes, où dominent en bouche les fruits rouges frais et une note poivrée, un vin qui mérite un peu de patience. Beau 2009, coloré, intense et charmeur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche puissante. Le 2007 est concentré, aux tanins soyeux, au nez complexe (épices, fruits rouges frais...), alliant finesse et charpente, très séduisant, d'une belle structure, aux connotations de fruits, de cannelle et d'humus en bouche comme le 2004, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, d'une finale riche. Et ce 2002, corsé, d'une belle ampleur, où se mêlent les épices et les fruits macérés. Dans la lignée, le 2001 est coloré et parfumé, d'une grande subtilité, aux notes de cassis, de violette et de truffe, un vin corsé et charpenté, aux tanins fermes mais veloutés, tout en bouche comme le 2000, avec ces nuances de fruits macérés et d'épices, est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins structurés et soyeux, de très bonne évolution. Le 1999 développe des tanins mûrs et fermes à la fois, au nez dominé par les fruits macérés et l'humus, un vin complet et gras, le 1998, corsé et typique du millésime (qui n'est pas sans ressembler au 2008), riche en couleur comme en matière, au nez de fruits confits.

Scea Beyney
Place du 11 Novembre 1918
33330 Saint-Christophe-des-Bardes
Téléphone :05 57 24 72 39
Télécopie :05 57 74 47 54
Email : contact@closdesarpe.com
Site personnel : www.clos-de-sarpe.com

Château TOUR-du-ROC


Toujours une très belle place dans le Classement pour cette propriété familiale depuis plusieurs générations, qui s'étend sur 12 ha de croupes graveleuses très bien exposées (pas de désherbage chimique, vendanges manuelles, vinification traditionnelle avec longue cuvaison de 3 semaines, élevage en fûts de chêne pendant 12 mois...). Beau Haut-Médoc 2010, au nez complexe à dominante de fruits frais, avec des nuances d'épices et de truffe, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, très équilibré, très chaleureux, de garde. Le 2008, médaille d'Argent au concours des Grands Vins à Mâcon 2010, aux tanins denses, aux senteurs de cerise noire et d'humus, est ample et structuré, très persistant, de belle évolution. "Ce 2008 est un vin tannique, précise Emmanuel Robert, fruité, avec une belle robe, de garde et le 2010 est un grand millésime, très fruité, très rond avec une grande capacité de vieillissement." Le 2007, médaille d'Argent au concours Bordeaux vins d'Aquitaine 2009, aux connotations de petits fruits à noyau et d'épices, riche, charnu et dense, avec de la matière et des tanins, un vin puissant, d'une belle harmonie. Beau 2005, intense et coloré, aux senteurs de cassis, de cannelle et de poivre, corsé, ample, avec des tanins très structurés, un vin riche en arômes, de fort belle évolution comme le 2004, au nez de petits fruits, ferme et suave, très équilibré, richement bouqueté, qui est un très joli vin, que l’on vous conseille sur un faisan au chou ou des côtes de porc aux haricots.

Philippe et Emmanuel Robert
1, rue de l'Église
33460 Arcins
Téléphone :05 56 58 90 25
Télécopie :05 56 58 94 41
Email : tourduroc@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateautourduroc.com

CHAMPAGNE GREMILLET


Vignerons depuis plusieurs générations, la Maison Gremillet est une exploitation familiale où deux générations travaillent ensemble. Composée de 40 hectares de vignes, elle est située dans un petit village à180 km de Paris et à 45 km de Troyes, capitale historique de la Champagne. Elle commercialise 500 000 bouteilles chaque année à travers le monde, ses cuvées sont régulièrement récompensées parmi les plus grands concours internationaux de vins; reconnue par le monde diplomatique, ce sont plus de 50 ambassades et consulats qui sélectionnent leur champagne pour leurs réceptions de prestige. Aidés des dernières techniques en viticulture et œnologie, la Maison assure à travers ses différentes cuvées, toute l’expression d’un terroir d’exception : la Champagne. Coup de cœur pour ce Champagne brut cuvée Prestige, 50% Pinot noir, 50% Chardonnay, de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie en bouche, tout en fruité et finesse, aux arômes complexes de petites fleurs blanches et de noisette, de bouche fraîche et persistante, à prévoir, par exemple, sur un turbot sauce hollandaise. Le brut Grande Réserve est un pur Pinot noir, où se décèlent des nuances de miel, de brioche et d’abricot sec, d’une bien jolie robe or clair, de bouche ronde, très structurée et ample, un Champagne de table, qui m’a vraiment séduit, parfait sur des quenelles de brochet ou un croustillant d'abricot au nougat glacé. Le brut Sélection, 70% Pinot noir, 30% Chardonnay, charpenté et harmonieux, est de jolie robe dorée, au nez complexe (narcisse, noix), tout en finesse aromatique. Excellent brut Cuvée Rosé 2007 100% Pinot noir, distingué, aux arômes délicieux de rose et de fruits mûrs.


Envers de Valeine
10110 Balnot-sur-Laignes
Téléphone :03 25 29 37 91
Télécopie :03 25 29 30 69
Email : champagnegremillet@vinsdusiecle.com
Site : champagnegremillet
Site personnel : www.champagnegremillet.fr


> Nos dégustations de la semaine

Gérard DOREAU


Au sommet de son appellation. Vignerons de père en fils depuis la fin du xixe siècle, vignoble de 4,50 ha. La méthode de culture est traditionnelle et naturelle, sans amendement des sols, ni désherbage. Seul un labourage régulier est pratiqué. Les vendanges sont effectuées manuellement. La vinification est traditionnelle. Les raisins sont égrappés à 100 % et cuvent une dizaine de jours. L’élevage dure 12 à 15 mois en fûts de chêne. Les vins sont mis en bouteilles après unification, collage et légère filtration.
Coup de cœur pour son Monthélie Premier Cru Champs Fulliots rouge 2012, riche en couleur comme en arômes, avec des notes de cassis très mûr et d’épices, au nez intense et persistant d’humus, un vin d’excellente évolution.  Beau 2010, charnu, alliant souplesse et charpente, aux tanins fermes, où se mêlent la truffe et la griotte, ample et solide (14 € environ). Excellent Pommard Les Vignots 2012, classique et très représentatif de ce millésime, élégant, au nez de violette et de sous-bois, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins fermes, de bouche savoureuse. Le 2011, de couleur profonde, aux notes subtiles de framboise, de pruneau et de poivre, est dense et harmonieux, de couleur profonde, associant charpente et distinction, aux tanins savoureux. Le 2010, ample et distingué, de bouche riche, avec des nuances de mûre et d’humus, est un vin concentré, gras, au nez complexe où l’on retrouve les fruits confits. Le Pommard Les Bertins 2011, de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et d’épices, un vin charnu, d’une très belle charpente comme le 2010, de couleur profonde, charpenté, dense et ample, au nez où prédominent la mûre, la truffe et les sous-bois (22 € environ). Joli Saint-Romain Sous Roche blanc 2010, minéral, à la fois nerveux et rond, finement bouqueté, très agréable, et le Meursault 2011, équilibré, de bouche élégante, où s’entremêlent les épices, le pain grillé et la pêche, un vin qui associe vivacité et onctuosité en bouche, très agréable comme le Monthélie 2012, ample, tout en nuances d’arômes.

Earl du Domaine Gérard Doreau
Rue du Dessous
21190 Monthélie
Tél. : 03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
Fax : 03 80 21 62 19
Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
http://domaine-doreau.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine PICHARD


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine où l’exposition plein sud à mi-coteau (au sol maigre, silico-argileux, très caillouteux) permet d’obtenir des Vins de très grande qualité. On propose également ici une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare.

“Quand on goûte le Domaine Pichard, me précise Jean Sentilles, on le reconnaît tout-de-suite, et cela nous a toujours plu. Nous avons donc suivi notre passion pour ce domaine, ce terroir exceptionnel, qui nous livrent année après année des Vins intenses, complexes et originaux, toujours dans la tradition du vrai Madiran.
Je m’occupe de la vigne et du chai, mon beau-frère et associé, Rod Cork, du commercial et de la gestion. Il est anglais, avocat à Paris, il participe aussi à tous les moments forts de la vie du Domaine (vendanges, assemblages...). Pour ma part, je suis originaire de la région et connais les Vins du Domaine depuis fort longtemps. Les hasards de la vie m’ont permis de déguster à peu près tous les millésimes depuis la création du Domaine. J’ai toujours aimé ces Vins, parfois rustiques, qui ne se livrent pas obligatoirement les premières années. Ils vous apprennent le plaisir d’attendre, la patience. Ils sont le reflet de leur terroir, un peu austères dans leur jeunesse. Ils ont l’accent du Sud-Ouest, un peu rocailleux sur la langue mais un cœur généreux et sans artifice lorsqu’ils s’expriment à leur pleine maturité. Les vignes sont plantées en haut d’un coteau exposées plein sud, nous sommes le seul domaine du madirannais à avoir ses vignes d’un seul tenant. Le sol est composé de gros galets de l’Adour liés avec de l’argile. Nous avons 12 ha (11 en rouge et un en Pacherenc blanc). L’encépagement de trente ans de moyenne d’âge est composé de 50% Tannat et 50% Cabernet franc, et pour le blanc, essentiellement du Petit Manseng.

Le 2011 est un très beau millésime provenant d’une petite récolte vendangée fin septembre à parfaite maturité. Le vin est dans la trame de 2010, Très prometteur, très fruité avec une finale persistante et réglissée, où l’on retrouve la puissance du Tannat.

Le 2010 présente des senteurs de fruits rouges, montre plus de légèreté et de finesse que le 2009, c’est sa caractéristique. Un vin très féminin très élégant, que ce soit la Cuvée Tradition ou la Cuvée Aimé. Un vin fruité, très équilibré, aux arômes de cerise et de fruits rouges. Ne sont sélectionnées, pour la cuvée Aimé, que les meilleures parcelles, les meilleures cuves, les Vins sont ensuite élevés un an en barriques. Le Pacherenc 2010 est délicieux, il a un très bel équilibre, c’est un vin qui n’est pas trop liquoreux, cela correspond à nos goûts, nous privilégions le fruité et c’est ce qui fait son succès.
Le 2009 est un vin riche, solaire avec beaucoup de matière, très agréable à boire dès à présent, un vin charmeur, très charnu, aux arômes de cerise. Idéal sur des mets épicés. La Cuvée Aimé 2009 mérite d’être attendue 2 à 3 ans, elle exprimera alors tout son potentiel.
Nous nous sommes engagés vers une conversion Bio. Nous sommes suivis et aidés pour cela par un organisme vérificateur, ce qui nous permettra d’obtenir notre agrément Bio d’ici 3 ans. Cette démarche, nous l’avons entrepris par conviction écologique. Ce n’est pas la revendication d’un label qui nous intéresse, mais le respect de la nature. Nos Vins doivent être bons et tant mieux s’ils sont bios.
Enfin nous restructurons notre Domaine. Nous sommes en train d’étendre notre production de Pacherenc. Cela devrait nous permettre de fournir à nos clients un peu plus de Pacherenc qu’à l’heure actuelle, notre production étant à ce jour très confidentielle. Le dernier challenge qui nous tient particulièrement à cœur est une sélection massale que nous menons sur nos vieux et excellents Cabernets. Depuis la création du Domaine, tous les propriétaires successifs se sont accordés à dire que les Cabernets francs lui donnent toute son originalité. Nous avons donc décidé de les préserver et les multiplier en collaboration avec notre pépiniériste. Ainsi, nous disposerons pour nos prochaines plantations, de Cabernets issus de nos propres vignes, particulièrement bien adaptés à notre terroir. Tous ces efforts devraient nous amener vers plus de qualité, plus d’excellence, c’est notre objectif principal.”

Excitez donc vos papilles avec le Madiran Tradition 2011, toujours très typé, de belle intensité, aux arômes fruités de fruits rouges et d’épices, un vin ample et volumineux, avec des tanins veloutés. Le 2010 est de robe pourpre, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins denses et mûrs à la fois, de bouche veloutée et ample, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux, de garde comme en atteste ce 2008, intense en bouche, riche, aux notes de fruits cuits et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche. ”Pour le 2008, poursuit Jean Sentilles, notre terroir a été un atout exceptionnel dans ce millésime qui a la réputation d’être plus acide dans le Madiran et, grâce à notre exposition plein sud nous ne retrouvons pas ce phénomène dans nos Vins. La cuvée Tradition est aussi bonne que beaucoup de cuvées “Prestige”, c’est le compliment qu’un œnologue vient de me faire. Beaucoup de concentration (60% Tannat et 40% Cabernet franc), explosion de fruits en bouche avec des notes prononcées de réglisse. Ces arômes sont dûs à mes vieilles vignes de Cabernet franc qui ont 50 ans et à leurs très faibles rendements (30 hl/ha). Ces vieilles vignes font toute la différence, c’est notre plus gros atout.”
Le Madiran cuvée Aimé 2011, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges (fraise, griotte), de violette et de sous-bois, légèrement poivré, bien structuré, encore très jeune, d’excellente évolution. Le 2010 dégage des senteurs persistantes d’humus et de pruneau, riche en couleur, mêlant finesse et complexité, très équilibrés, à déboucher sur un canard à la broche. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, très aromatique, tout en structure et parfums. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité.

Jean Sentilles et Rod Cork

Clos des MENUTS


La Maison Rivière cultive et valorise plus de 100 ha dans la région bordelaise. En trente ans, Jean-Pierre et Philippe Rivière ont constitué un vrai domaine, fait de propriétés distinctes, chacune ayant sa spécificité.
Dans les années 50, le Clos des Menuts, ne comptait qu'un seul hectare. Aujourd'hui, il s’étend sur 25 ha tout près des remparts de la cité médiévale, pour l'essentiel à l'ouest de la commune. Situé au cœur même de Saint-Émilion, le Clos des Menuts possède de superbes caves médiévales monolithes à température constante de 12°. Il y règne une “religiosité” propice au vieillissement de ces grands crus en fûts de chêne. En 1978, il s’agrandit d'installations rénovées à l'extérieur du village. Le Clos des Menuts, fleuron des frères Rivière, est le laboratoire expérimental de l'ensemble des propriétés. Ainsi, en 1997, il a bénéficié en précurseur de vendanges manuelles en cagettes qui seront plus tard appliquées à toutes les exploitations, comme la culture raisonnée, généralisée en 2001 à l'ensemble du Clos des Menuts.
“Toutes nos terres ne se ressemblent pas, précise-t-on ici. Depuis 2001, nous avons repensé nos méthodes de culture en fonction de ses différences, dues principalement à leurs particularités géologiques. C’est ainsi que nos traitements phytosanitaires sont particulièrement contrôlés et compatibles avec les bonnes pratiques de la culture raisonnée. Ainsi, la plupart de nos parcelles sont enherbées, ce qui a pour principal avantage de réduire significativement les doses d’herbicide, d’une part, alors que l’herbe retient les produits de traitements, d’autre part. Tous les traitements utilisés sont estampillés “respectueux de l’environnement” et afin d’assurer une totale traçabilité sur la conduite des vignobles, chaque intervention est soigneusement consignée. C’est en tenant compte de la nature même de chaque terre, que ce travail prendra pleinement son sens. Ainsi, un sol de graves comme celui de notre Château Moulin de Lavaud, est peu propice à l’enherbement et devra donc faire l’objet de vendanges vertes en juillet et en Août, visant à éliminer les raisins en surnombre. Nécessairement plus “sévères”, elles sont garantes d’un strict contrôle des rendements.
Ce sont parfois des travaux d’envergure comme la reconstitution des parcelles, le drainage comme cela fut entrepris pour le Château Haut-Piquat ou le remplacement complet des vignes qui permettront aux terroirs d’exprimer tout leur potentiel. Les bonnes pratiques doivent également se retrouver pendant toute la conduite du vignoble et lors, de ce moment si particulier, que constitue les vendanges. Pour le Clos des Menuts, c’est un effeuillage manuel, 45 jours avant la récolte qui viendra soutenir la maturité de nos raisins. La Taille Guyot double, les vendanges manuelles transportées en cagettes jusqu’au cuvier où s’opère un second tri des meilleures grappes…”
Très beau Saint-Émilion GC Clos les Menuts l’Excellence 2010 (belle étiquette orange vif), issu des plus anciennes parcelles, avec ces arômes caractéristiques d’épices et de griotte, un vin superbe, bien charnu, typé, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, avec un beau volume en finale, vraiment savoureux. 
Le Saint-Émilion GC 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, dégage un nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, et des tanins bien enveloppés. Succulent 2010, avec des notes de prune surmûrie, dense et bien corsé, ferme en bouche, aux tanins veloutés mais bien présents. Le 2009, parfumé, persistant, associe finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d’humus, de bouche veloutée, d’excellente évolution. Remarquable 2008, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, un joli vin long en bouche, très classique, d’excellente évolution. Le 2007, très parfumé, typé, fort bien élevé, marie couleur et matière, un vin au nez expressif à dominante de pruneau et d’humus, aux tanins moelleux, charmeur. Le 2006 commence à se goûter très bien, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s’entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin de bouche complexe, ronde, charnue et bien structurée.
Goûtez aussi le graves Château de Callac rouge 2010, de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré, tannique, au nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, régulièrement réussi comme le Lalande-de-Pomerol Château Moulin de Lavaud, bien classique, corsé, avec des tanins riches et veloutés à la fois, tout en charpente, le Bordeaux Supérieur Rouge la Grande Dame du Château de Lavagnac rouge 2011, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, tout en bouche, finement épicé, et le Montagne-Saint-Émilion Château de Beaulieu, charpenté, aux notes de fruits mûrs et de sous-bois, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un vin charnu, ample en bouche, ou le Lussac-Saint-Émilion Château Haut-Piquat (voir Lussac). Les prix sont très sages. 

Famille Rivière
Rue de L'Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 55 59 59
Fax : 05 57 55 59 51
Email : mriviere@riviere-stemilion.com
www.maisonriviere.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins




> Les précédentes éditions

Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012

 



Alain BOSSON


Domaine du CHAILLOT


COULY-DUTHEIL


Domaine Jacques CARILLON


Château Le Destrier


Domaine CAMAÏSSETTE


Château HAUT-MOUSSEAU


Domaine de La GAUTERIE


Clos des BRUSQUIÈRES


Château BOSSUET


H. DARTIGALONGUE et Fils


VAUTRAIN-PAULET


HUBER et BLÉGER


GOSSET


Château FONTBONNE


Domaine la CROIX CHAPTAL


Domaine Charles FREY


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Château MAUVINON



CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU LA GALIANE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHARLES SCHLERET


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU FABAS


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales