Top France

Edition du 19/10/2021
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.”

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de MAGALANNE


Propriété de la Famille Betton-Crouzet depuis plus de 10 générations. Le domaine (30 ha) s’étend sur 5 communes (Domazan, Estézargues, Montfrin, Théziers et Saze). “La notion de développement durable est au centre des intérêts de l’exploitation, précise-t-on, puisque l’ensemble du vignoble est conduit en Agriculture Raisonnée et la quasi-totalité des vignes enherbées. Nous évitons ainsi une surconsommation de produits phytosanitaires et de désherbant.” Très beau CDR-Village Signargues cuvée Lou Biou 2019, Syrah 40%, Mourvèdre 30%, Carignan 30%, d’une belle couleur grenat soutenu et intense, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, une cuvée charpentée_definition.html"class="lexique" target="_blank">charpentée, riche et fondue à la fois, c’est un vin qu’il faut déboucher sur un gibier d’eau. Le CDR-Village Signargues rouge Terre de Galets 2019, de belle robe soutenue, un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé et parfumé au palais, il est généreux et allie structure et rondeur en bouche. Le CDR rouge 2020, aux arômes de violette et de réglisse, a des tanins présents et soyeux à la fois, est un vin ferme et généreux, et on vous le conseille avec des perdreaux sauce catalane ou un ragoût de mouton. Excellent CDR blanc 2020, CDR rosé 2020, finement bouqueté avec des notes de noisette et de bruyère, tout en charme. Très agréable IGP du Pont du Gard rouge Save Water 2019, qui dégage des senteurs de fruits noirs avec des nuances de violette, d’une belle longueur en bouche, un vin charpenté avec des tanins présents mais fins, de jolie bouche comme cet autre  IGP du Pont du Gard blanc Save Water 2020, de jolie teinte, finement bouqueté avec des nuances de pêche et de bruyère, de rose et de garrigue, franc, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais, à ouvrir sur des queues de lotte à la provençale ou des acras de haddock au fenouil, notamment.

Famille Crouzet
431, route de Signargues
30390 Domazan
Téléphone :06 64 39 30 07 et 06 67 41 65 21
Email : domainedemagalanne@gmail.com
Site personnel : www.magalanne.com

Robert AMPEAU et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans la famille Ampeau, on est vigneron hors pair de père en fils. Ici, le vin est une affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs vins. Des vins rouges envoûtants par leur suavité, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance aromatique. Les blancs évoluent parfaitement, très typés, intenses, classiques et très élégants. On ne peut qu’apprécier ce splendide Meursault Charmes 1996, marqué par son terroir, aux effluves de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, à déboucher sur des cassolettes d'écrevisses et de girolles ou un poulet aux amandes. Superbe Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 1995, très typé, avec des arômes discrètement minéraux, un vin dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, vraiment très agréable sur un flan de crevettes au persil ou une crème de cèpes aux langoustines, par exemple. Le Blagny La Pièce Sous le Bois rouge 1990, à la fois fin et corsé, a des notes très persistantes de mûre, de violette et d’épices, des tanins très veloutés, un vin tout en bouche, charmeur. Excellent Savigny-lès-Beaune Lavières 1997, tout en élégance, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). Et il y a encore ce grand Pommard 1996, dense, aux tanins amples, gras, très parfumé (fruits frais, sous-bois, d’épices...), splendide sur un faisan à la fricassée de champignons ou un lièvre à la royale.

Michel Ampeau
6, rue du Cromin
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 20 35
Email : michel.ampeau@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/ampeau

PETIT & BAJAN


Ce Champagne est le bijou ciselé de Richard et Véronique Petit. A eux deux, ils cultivent deux Grands Terroirs de la Champagne : Avize et Verzenay, vignobles classés Grands Crus. Leurs multiples rencontres, dégustations et réflexions les décident dès la fin de l’année 2008, à révéler le haut potentiel de leurs grands terroirs et à façonner leur propre vin. Le processus de réflexion fut un long cheminement. De rencontres en analyses, de prises de recul en projections. Remettre son produit en cause, aller plus loin, éliminer les petits défauts, travailler les vignes avec plus de finesse encore… Véronique et Richard ont conscience que l’association de petits détails fera toute la différence. Leur vin sera pointu, il leur plaira avant tout. Une très belle cuvée, ce Champagne Blanc de blancs Grand Cru cuvée Nuit Blanche, médaille d’Argent au concours des Chardonnays du Monde, composé donc à 100% de Chardonnay, dosé à 3g/l, parfumé et frais, bien marqué par le fruité et l’ampleur de son Chardonnay, de bouche riche et bien structurée, d’une jolie finesse, à la mousse crémeuse, un joli vin à déboucher aussi bien sur un bar farci qu’avec une mousse au citron et zeste d'orange.  Le brut Grand Cru cuvée Ambroisie composé à 70% de Chardonnay et 30% de Pinot noir, dosé à 3g/l, allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des senteurs de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance au palais. Et le Blanc de noirs Grand Cru cuvée Obsidienne, composé à 100% de Pinot noir, dosé à 3g/l, est un grand Champagne avec cette pointe de fraîcheur persistante au palais, tout en bouche, une cuvée ample et délicieuse, très fine et charpentée, au fruité délicat, distingué, tout en richesse aromatique, où se mêlent au palais la brioche et la pêche. Très agréable brut rosé Grand Cru cuvée Nymphéa, composé à 90% de Chardonnay et 10% de Pinot noir, de belle teinte, tout en bouche, aux connotations de framboise, d’abricot et de rose, ample en bouche, associant richesse et distinction, d’une grande finale.

Richard et Véronqiue Petit
10, rue d'Oger
51190 Avize
Téléphone :03 26 52 79 97
Email : contact@champagne-petit-et-bajan.fr
Site personnel : champagne-petit-et-bajan.fr

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2016 est une réussite, développant des tanins mûrs, un vin savoureux, charmeur, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois, de groseille et de cerise mûre, de bouche ample. Beau 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, il est très harmonieux. Excellent 2013, savoureux, aux notes de groseille et d’humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2012 est de jolie couleur sou- tenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, idéal sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de veau en croûte de cèpes. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Superbe Pessac-Léognan blanc 2018, riche, très floral, très parfumé, d’une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Remarquable 2016, gras, dense, ample, aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance, que vous apprécierez sur des langoustines aux trois saveurs ou une marinière de palourdes au thym. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. Excellent 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample.


182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine BREUIL de SEGONZAC


Château d'OLLIÈRES


Quand, au début des années 2000, Hubert et Charles Rouy visitent cette belle propriété pour la première fois, ils pressentent immédiatement son potentiel. Ce ne sont pas tant les vieux murs chargés d?histoire qui provoquent alors leur coup de cœur, mais la nature qui les entoure. Il suffit aujourd?hui de déguster une gorgée de leur vin pour saisir toute la pertinence de leur jugement !
Nous avons dégusté ce Coteaux-Varois-en-Provence rosé Prestige 2019, 50% Grenache, 30% Cinsault et 20% Syrah, tout en subtilité, avec ces notes de rose et de mûre, tout en bouche, idéal sur des mets légèrement épicés, très bien vinifié (13,30 €). Excellent Coteaux-Varois-en-Provence blanc Prestige 2019, 95% Rolle et 5% vieux Ugni Blanc, au nez subtil (narcisse, poire), tout en rondeur et persistant en bouche, avec une note de fraîcheur caractéristique (14,50 €). Le Coteaux-Varois-en-Provence rosé Haut de L?Autin 2019, 40% Grenache, 40% Cinsault, 10% Syrah et 10% Rolle, un vin très fin, distingué, de teinte pâle, tout en nuances d?arômes de fleurs (16,50 €). Le Coteaux-Varois-en-Provence rouge Haut du Prieuré 2016, 40% vieux Grenache, 40% Syrah et 20% Cabernet-Sauvignon, a une belle robe grenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de griotte (20,60 €). Beau Coteaux-Varois-en-Provence rosé Classique 2019, 50% Grenache et 50% Cinsault, un vin d?une belle teinte, épicé, tout en arômes, de bouche élégante (9,10 €). Et le Coteaux-Varois-en-Provence blanc Classique 2019, Rolle et Ungi blanc, où s?entremêlent des notes élégantes d?amande, de fruits mûrs et de bruyère (9,30 €).

Charles Rouy
Rue du Château
83470 Ollières
Tél. : 04 94 59 85 57
Email : info@chateau-ollieres.com
www.chateau-ollieres.com
 


TAITTINGER


A la tête des Premiers Grands Vins Classés. ?Avoir le nom de notre famille sur une bouteille impose une responsabilité et une exigence de chaque instant. Cette signature porte à la fois le savoir-faire du passé et l?engagement pour demain?, aime dire Pierre⁠-⁠Emmanuel Taittinger, qui a réussi son pari de conserver sa maison. Un engagement qu?il incarne depuis 40 ans et qu?il partage aujourd?hui avec son fils Clovis et sa fille Vitalie au sein de l?équipe dirigeante.
Évidemment, il y a la cuvée Comtes de Champagne mais c?est aussi rare que les cuvées plus abordables soient régulièrement à un haut niveau qualitatif comme leur Champagne blanc brut Millésimé 2014, complexe, frais et charpenté à la fois, est tout en bouche, aux nuances où dominent la rose et le miel, un Champagne intense, de mousse crémeuse, de jolie robe dorée, que l?on vous suggère avec une cuisine raffinée, comme, notamment, des noix de saint-jacques en carpaccio à l'huile de truffe noire ou un brochet aux girolles (59 €).
Le blanc brut cuvée Réserve, de mousse légère et abondante, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, est ample et très long en bouche, parfait tout au cours du repas (40,50 €).
Très joli rosé cuvée Prestige, il développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges, un vin rond aux bulles brillantes, parfait sur les desserts comme sur une cuisine épicée  (52 €).
On termine bien sûr avec ce très grand Champagne Blanc De Blancs Comtes de Champagne 2008, issu tout naturellement de la prestigieuse Côte des Blancs, où toute la force du Chardonnay puise dans ce sol de craie, il est aussi particulièrement représentatif de ce très grand millésime classique champenois, garant d?une fraîcheur et d?un potentiel d?évolution rare, le tout expliquant ce splendide Champagne, au nez de narcisse et de citron, avec une bouche très parfumée aux nuances d?agrumes, poivrées et légèrement miellées, c?est un très grand vin riche et puissant, tout en minéralité (162 €, il les vaut largement face à d?autres cuvées plus chères, confer Éditorial).

Pierre-Emmanuel Taittinger
9, place Saint-Nicaise - BP 2741
51100 Reims
Tél. : 03 26 85 45 35
Email : export@taittinger.fr
www.taittinger.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020

 



Château PENIN


Domaine René CACHEUX et Fils


Château CANON-CHAIGNEAU


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


Château LAGARDE


Domaine La MEREUILLE


BERTHELOT-PIOT


Château HAUT-CALENS


Château FONTBONNE


Château des PEYREGRANDES


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Les Clos MAURICE


MANNOURY


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Domaine La CHRÉTIENNE


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Domaine de TORRACCIA


Château TRONQUOY-LALANDE


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine de la COMBE AU LOUP


Château La CANORGUE


Château JOUVENTE


Château HAUT-MACÔ


Domaine Guy BOCARD


Étienne OUDART


Château BOVILA


Domaine des MONTS LUISANTS


AUVIGUE


Domaine Robert KLINGENFUS


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Domaine Claude et Christophe BLEGER


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Pierre MIGNON



CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DE L'AMAUVE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales