Top France

Edition du 19/06/2012

Terroirs de France, Grands Vins de Champagne, Bourgogne, Bordeaux... par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

VAL DE LOIRE
Patrick COULBOIS
À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un vigneron qui a créé son domaine en 1974 (9 ha dont ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château FOURCAS HOSTEN
Les 46,67 ha de vignoble sont plantés pour 45% de Merlot, 45% de Cabernet-Sauvignon et 10% de ...
Lire la suite
PROVENCE
Domaine de FONTLADE
À la tête des Premiers Grands Vins Classés. "Rigueur et Passion, pourrait être notre devise, me ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château FONT-VIDAL
Un domaine de 10 ha, dans la famille depuis 1820, planté sur des sols argilo-calcaires avec des ...
Lire la suite
LANGUEDOC
Domaine CANET-VALETTE
Un vignoble en agriculture biologique certifié par Ecocert.
On y goûte le Saint-Chinian ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


Château La Varière et Domaine de la Perruche

Sommet

Château la VARIÈRE

Jacques Beaujeau représente la cinquième génération au vignoble. Fin vinificateur, c’est un adepte des méthodes modernes de vinification dont il fut l’un des pionniers et qu’il applique toujours avec pondération (thermorégulation, gestion des macérations...) car il attache une grande importance au respect du Terroir, à la Tradition et à la Rigueur.


Jacques Beaujeau exerce son talent au Château la Varière en Anjou et au Domaine de la Perruche à Saumur-Champigny. Il est avant tout convaincu qu’un bon vin ne peut se produire que sur des vignes bien travaillées, c’est pourquoi il vise à maintenir un équilibre écologique du terroir en utilisant des méthodes culturales traditionnelles. “Pour moi, le terroir est un ensemble de différents paramètres : la géologie (calcaire, schistes, graves...), la pédologie (croupe, coteaux, axe d’ensoleillement.. ) et le paysage (bois, bosquet...). Ces facteurs vont déterminer si la vigne se plaît et donne ce qu’elle a de meilleur. Mon travail de vigneron est d’être à l’écoute de la vigne et d’assurer son parfait équilibre afin qu’elle produise les meilleurs raisins. Mes vignes sont enherbées, cela permet la prolifération des vers de terre qui participent à l’équilibre écologique et les traitements sont limités au strict minimum. Les vendanges sont tardives pour donner aux raisins une maturité optimale. Je suis très attaché au fait de planter le cépage adéquat au terroir. Par exemple, aux Melleresses, en Bonnezeaux, les vignes sont plantées à flanc de coteaux plein sud, les raisins de nos liquoreux sont couverts des brouillards du matin, avant d’être réchauffés par le soleil de midi. La pourriture noble se nourrit, comme il fait chaud l’après-midi, de l’humidité du matin et déshydrate ainsi le raisin, lui donnant une concentration en sucre importante. Nous avons la chance au Château La Varière d’avoir de superbes terroirs (Les Melleresses, les Guerches, la Division, Le Savetier...). Pour les vins rouges, à Brissac, nous avons sur la propriété d’excellents terroirs à Cabernet franc avec de superbes argilo-calcaires. Nous sommes, en Anjou, la seule appellation à avoir des calcaires (environ 1/3) où est planté le Cabernet franc. Pour le reste, les terroirs sont composés de schistes, d’argiles et de graves où s’épanouit parfaitement le Cabernet-Sauvignon. Actuellement, nous proposons de superbes vins rouges en vieilles vignes 2010, ainsi que les vins de La Chevalerie et Grande Chevalerie 2009, issus de Cabernet-Sauvignon. Notre grand Bonnezeaux 2009 produit dans notre meilleur terroir Les Melleresses est encore à la vente. Le 2010 est tout aussi prometteur, c’est un vin très fin et très élégant avec beaucoup de fraîcheur tout en aillant une belle sucrosité, des vins très équilibrés bien soutenus par une acidité nécessaire. En Anjou rouge, belle continuité avec le 2010 et ensuite le 2011 que nous proposerons dans le courant de l’année. J’ai une préférence pour le 2011 qui est rond, très agréable avec une belle fraîcheur et des arômes de fruits sympathiques. La finale du 2010 est souple, persistante et s’appuie sur des tanins soyeux. Mêmes caractérisitques pour le 2011 qui est un vin remarquable, ce millésime a peut-être un peu plus de profondeur que le 2010. Cela se vérifie aussi bien pour les Anjou rouges que pour les Saumur-Champigny. Pour le Domaine de la Perruche, les raisins ont été cueillis dans des conditions fantastiques. Nous avons vendangé durant une semaine très chaude que nous avons eu la chance d’avoir fin septembre, début octobre. Nos Anjou rouges 2009 élevés en barriques avec une dominante de Cabernet-Sauvignon sont des vins très mûrs et prêts à boire. Le Domaine de la Perruche 2009 est épuisé, il nous reste de magnifiques 2008 et 2007 en Cuvée Prestige Clos de Chaumont, élevée en barriques. Le 2009 suivra, c’est une grande réussite, il sera sans doute supérieur. Nous commercialisons un Anjou Blanc Dry 2009 Clos de la Division, un vin élevé 18 mois en barriques. Ce sont les premières grappes bien mûres exposées plein sud que l’on cueille pour ce vin blanc, les autres grappes sont laissées sur pied et seront vendangées plus tard par tris successifs au fur et à mesure que le grain noble va s’installer, ce qui donne nos fameux Coteaux de l’Aubance. Nous avons embouteillé un Coteaux de l’Aubance 2010 : une très belle cuvée avec un beau grammage en sucre et d’une très belle fraîcheur. Nos Coteaux de l’Aubance sont élevés en barriques durant un an. C’est un grand liquoreux commercialisé en bouteilles de 50 cl. Un vin issu de raisins cueillis grain par grain en sélection de grains nobles. Le 2011 est un très beau millésime qui a une profondeur remarquable. Nous avons obtenue une maturité phénolique très intéressante en Val de Loire et nos vins évoluent vite dans le soyeux ce qui plaît beaucoup. Nous avons beaucoup de chance en Loire avec cette succession de très beaux millésimes, en 2011, l’arrière-saison si chaude et ensoleillée, pour nous, cela a été formidable, le 2011 a été une très belle année pour le Château La Varière.”
LES VIGNOBLES Château La Varière : 105 hectares Appellations : Quarts de Chaume “les Guerches” Bonnezeaux “Les Melleresses” Coteaux de l’Aubance “La Division”, Coteaux du Layon Faye d’Anjou “Clos du Savetier” Anjou Blanc Dry “Clos de la Division” Anjou-Villages Brissac “La Grande Chevalerie”. Domaine de la Perruche : 44 hectares Appellations : Saumur Champigny “Clos de Chaumont” Clos de l’Église”, Saumur Blanc “Pentes de Rochepicard” “Les Rotissants”, Coteaux de Saumur “Les Rotissants”, Saumur Brut “La Perruche”.

   

Château La Varière et Domaine de la Perruche

Jacques Beaujeau

49320 Brissac-Quincé
Téléphone : 02 41 91 22 64
Télécopie : 02 41 91 23 44
Email : chateau.la.variere@wanadoo.fr




> Le palmares des vins

CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
FONTCREUSE (Cassis)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
MOULIN DES COSTES (Bl) (r)
SAINT-LOUIS (Cassis)
TERREBRUNE
FERME BLANCHE (Cassis)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
ROUVIÈRE
BAUMELLES (r)
La CHRÉTIENNE (r)
ROMASSAN
VANNIÈRES (r)
COTES-DE-PROVENCE

CLOS MIREILLE (Bl)
JAS D' ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
CABRAN (Bl) (r)
MAIME (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)
RIOTOR (r)
SAUVEUSE (Bl)
ELIE SUMEIRE (Bl) (r)
TOURNELS
(DIABLES)
(JAS DES OLIVIERS)
SAINTE-LUCIE
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
ROMANIN (Bl) (r)
DALMERAN (r)
BARGEMONE
CAMAÏSSETTE
OULLIÈRES
VAL DE CAIRE
BEAUPRÉ (r)
LA VALLONGUE (Bl) (r)
AUTRES APPELATIONS

FONTLADE (CV)
MAESTRACCI (C) (Bl) (r)
PERALDI (C) (Bl) (r)
TOASC (Bellet)
VALLONS de FONTFRESQUE (CV)
LOOU (CV) (Bl) (r)
OLLIÈRES (CV) (Bl)
TRIANS (CV) (Bl) (r)
CRÉMADE (P)
GRANAJOLO (C)
La GRAND'VIGNE (CV)
TORRACCIA (C)
VALCOLOMBE (Bl)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COURONNE DE CHARLEMAGNE (Cassis)*
TEMPIER
(PEY NEUF)
(RIBOTTE)
NOBLESSE
ROCHE REDONNE
COTES-DE-PROVENCE

CLOS CIBONNE
JACOURETTE (r)
La JEANNETTE *
MADRAGUE
NESTUBY (r)
PEYRASSOL
PINCHINAT
Cellier RAMATUELLE
ROUILLÈRE
SAINT-ANDRÉ-DE-FIGUIÈRE
La SANGLIERE (Bl)
BERNE
CRESSONNIÈRE*
SAINT-MARTIN
VALENTINES
RÉVAOU
RIMAURESQ
ROUËT
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
L'ÉVESQUE (Bl)*
PARADIS (Bl)
ROUTAS (r)
Olivier D'AUGE
SAINT-JEAN-LE-VIEUX*
Les TOULONS
VAUCLAIRE (Bl) (r)
BEAUFÉRAN
CALISSANNE
FONSCOLOMBE
NAÏS
AUTRES APPELATIONS

GENTILE (C)
LAFOUX (CV)
(LAGARDE)
SAINT-MITRE (CV)*
La GOUJONNE (CV) (Bl) (r)
SAINT-FERRÉOL (CV) (r)
TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

(LA LAIDIÈRE)
LA ROQUE
(SUFFRENE)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
BRIGUE
(MAURINES)
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
AUTRES APPELATIONS

(VIGN. ROY RENÉ)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


> Nos coups de cœur de la semaine

Château VIEUX-POURRET


Vignoble de 6 ha. “En quête d'une harmonie avec la nature, précise-ton ici, les travaux du sol et de la plante sont liés à un calendrier lunaire. Cette culture est exempte de produits “cides” (herbicide, pesticide, fongicide). Pour produire des grappes de raisins vivantes, notre chef de culture Jean-Philippe Turtaut, avec ses préparations naturelles, se place en compagnon de la plante, pour renforcer son autonomie et l'aider à puiser et à extraire le meilleur de ce terroir de Saint-Emilion.” Tout en bouche, ce Saint-Émilion GC 2009, bien corsé et gras, cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, un vin typé, structuré et persistant. Excellent aujourd'hui, le 2007 est d'un beau rouge profond, ample et fruité en bouche, avec des tanins souples et bien fermes à la fois, avec ce nez où dominent la groseille mûre et la violette. Le 2006, de bouche persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques, bien équilibré, d'une grande harmonie, de belle charpente. Le 2005, au bouquet développé, aux senteurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées et giboyeuses, est un vin complet, avec des tanins denses et harmonieux, d'excellente garde bien sûr. Le 2003, de couleur pourpre, corsé, savoureux, aux tanins riches, au nez complexe (cuir, truffe), allie rondeur et charpente, et commence à très bien s'apprécier sur un gigot. Belle cuvée Dixit 2008, un vin savoureux, coloré et typé, corsé, au nez complexe dominé par la cerise et la cannelle, structuré et tout en charme, riche et persistant, avec des tanins veloutés.

Mme Richert-Boutet
Miaille
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 68 17 et 06 80 64 49 75
Télécopie :05 57 24 63 27
Email : chateau.vieux.pourret@orange.fr
Site personnel : www.chateau-vieux-pourret.fr

Château de BEAUPRÉ


Le Domaine est en reconversion Bio. Excellent Coteaux-d'Aix-en-Provence Collection du Château rouge 2007, 90% Cabernet-Sauvignon et 10% Syrah, issu de vieilles vignes sur sol argilo-calcaire en semi-coteaux, culture sans engrais chimique, ni désherbant, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances subtiles. Beau rosé, assemblage en majorité d'un rosé de saignée avec un rosé de presse, de bouche friande dominée par l'abricot et les fleurs fraîches, associant nervosité et suavité, de belle finale. Le Coteaux-d'Aix-en-Provence Collection du Château blanc 2010, charmeur, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, est très équilibré, d'une belle élégance et d'une grande richesse aromatique.

Marie-Jeanne, Christian et Phanette Double

13760 Saint-Cannat
Téléphone :04 42 57 33 59
Télécopie :04 42 57 27 90
Email : contact@beaupre.fr
Site personnel : www.beaupre.fr

Domaine COUDOULIS


Domaine de 28 ha surplombant le village. Sol rouge et caillouteux de type argilo-calcaire où abondent les galets roulés. Particulièrement apprécié ce Lirac cuvée Hommage 2010, “Hommage à nos meilleures parcelles de Grenache et de Syrah”, précise-t-on. Récolte manuelle, raisins triés, élevage en fût de 12 mois... donnent ce vin de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois, avec des tanins mûrs, de couleur soutenue. Excellent Lirac rouge cuvée Bacchus, un vin concentré, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), de bouche puissante où se retrouvent les fruits noirs, chaleureux, riche en couleur comme en matière.

scea Domaine Coudoulis
Route de Saint-Victor-la-Coste
30126 Saint-Laurent-des-Arbres
Téléphone :04 66 22 85 89
Télécopie :04 66 22 85 89
Email : caveau-estel@orange.fr

DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. Le propriétaire vous propose de découvrir ce Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2008, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Le 2007, un vin de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, avec ce nez caractéristique où se devinent la prune, l’humus et la cannelle, superbe, aux tanins très équilibrés, de bouche puissante avec des notes de fruits rouges cuits et de poivre, savoureux et intense à la fois. Le 2006 est tout aussi réussi, très typé, distingué, bien charnu comme il se doit, très parfumé, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, très savoureux. Beau Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2007, de belle robe soutenue, très parfumé, aux notes de fruits mûrs et d’épices, aux tanins harmonieux, qu’il faut bien évidemment savoir attendre. Goûtez le Chambolle-Musigny 2007, marqué par son terroir, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d’épices et de framboise, aux tanins souples mais très équilibrés, de bouche à la fois fine et persistante, un vin qui poursuit son évolution. Le Bonnes-Mares 2007 est superbe, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées.

François Bertheau
5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine.bertheau@vinsdusiecle.com
Site : domaine.bertheau


> Nos dégustations de la semaine

Xavier ALEXANDRE


Récoltant manipulant de père en fils depuis 1933, dans la région ouest de la montagne de Reims. Un vignoble de 6,5 ha dont le cépage majoritaire est le Pinot Meunier (60%). On y propose ce Champagne brut Blanc De Blancs Millésime 2005, harmonieux, équilibré et fin au nez, qui associe rondeur et finesse, de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits secs (16,40 €). Le brut Sélection, à la mousse légère et intense, de bouche puissante et persistante, est riche en arômes (fruits frais, aubépine...), une cuvée bien équilibrée et harmonieuse (14,20 €). C'est bon, très abordable, et cela permet de ne pas hésiter cette année.
2, rue des Auches
51390 Courmas
Tél. : 03 26 49 27 58
Fax : 03 26 49 27 58
Email : xavier.alexandre2@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

le CLOS du NOTAIRE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. En voilà un ami avec lequel j'ai connu la belle époque des Côtes-de-Bourg, au moment où cette appellation (endormie aujourd'hui) avait grandement besoin de gens comme lui pour exister. Il a créé un vignoble remarquable dans un site enchanteur, et des Vins, qui, régulièrement, sont toujours au sommet (et de loin). Car, si sa Cuvée Notaris est un modèle du genre, c'est beaucoup plus compliqué de faire un beau vin sur l'ensemble de son territoire, c'est-à-dire avec son Clos du Notaire classique. Il y arrive, et cela mérite quand même un vrai coup de chapeau ! "Nous avons produit une Cuvée Notaris en 2007 car nous avons fait une excellente récolte, me dit-il, et nous avons pensé que la qualité était au rendez-vous. Par contre en 2008, nous n'en avons pas produit. En 2009, nous avons fait un millésime exceptionnel, le vin est à la vente cette année. Il y aura 25 0000 bouteille de la cuvée Notaris. C'est un millésime très concentré, complet, harmonieux, avec un bon taux d'alcool naturel, un vin très coloré, avec une intensité et une longueur en bouche tout à fait remarquable. Ce sera vraiment un vin à conserver en cave. Je ne suis pas superstitieux mais 1989, 1999, 2009, sont trois millésimes exceptionnels dans l'année "9". J'ai vendu du 2009 en primeur aussi bien en France qu'à l'étranger et les Vins seront expédiés à la fin du printemps. Le 2009 séduit par des arômes puissants de fruits rouges, raisins, mûre, cassis. Un vin d'un joli volume en bouche, avec de l'ampleur, de la puissance, d'une belle aptitude au vieillissement. Je conseille aux bons cavistes de mettre ce vin de côté. Le 2010 est tout aussi surprenant que l'a été le 1990. Nous avons eu des volumes un peu moins importants qu'en 2009 mais la concentration est tout aussi forte. 2010 est vraiment dans la lignée du 2009, un vin tout aussi réussi. Le 2010 est bien concentré, tannique avec des arômes encore un peu fermés. Un vin très noir. il va bénéficier du même élevage en barriques car il le mérite et la grande cuvée Notaris promet. Il est d'ailleurs dommage que de grands millésimes comme cela ne provoque pas l'enthousiasme chez les acheteurs professionnels français et surtout au niveau régional et local. Heureusement que les connaisseurs nous suivent que ce soit en France ou à l'étranger. Nos acheteurs habituels réservent nos Vins, ils ont bien compris qu'en faisant confiance aux viticulteurs sérieux, ils obtenaient une régularité de prix, de qualité et sont prêts à payer la qualité. J'ai 63 ans et je suis un viticulteur heureux de faire un tel métier. Nous appartenons au monde agricole, mais le vin ce n'est pas comme le blé, le lait ou le riz... C'est un produit qui fait rêver, qui apporte la joie, c'est un mythe. Notre métier est extraordinaire. Actuellement, on assiste à la revalorisation de l'agriculture. Il existe deux mondes, ceux qui produisent de la quantité et ceux qui sont respectueux de l'environnement, de la qualité, des consommateurs, de ceux qui les ont précédé et de ceux qui vont leur succéder. C'est toute une philosophie. Les consommateurs deviennent plus responsables, plus vigilants, plus exigeants quant à la qualité de ce qu'il y a dans leur assiette ou dans leur verre. Dans le secteur viticole que ce soit un Grand Cru ou un vin plus modeste, le nom du viticulteur est écrit sur la bouteille, il signe son produit, il est donc responsable, identifiable, ce n'est pas le cas dans tous les secteurs et c'est bien dommage..." En attendant, il y a son superbe Côtes-de-Bourg cuvée Notaris 2007, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée et ample, auquel il faut laisser du temps pour s'exprimer au mieux. Le 2006, au nez de petits fruits cuits, qui allie puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés, classique et prometteur. Remarquable 2005, très bien élevé, exceptionnel millésime, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé, d'humus et de cerise noire, de bouche ample, de belle présence tannique, un grand vin. La cuvée Notaris 2004, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits mûrs, est riche, d'une belle longueur, un vin puissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et structurée, de jolie garde. La cuvée Notaris 2003 est de robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibrée, bien charnue, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante. Le Côtes-de-Bourg 2008, de très belle robe d'un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, un vin chaleureux. Remarquable 2007, un vin généreux, très aromatique, avec des tanins soyeux, de bouche dominée par des nuances persistantes de griotte, de cannelle et de fumé. Plus charnu, le 2006 est un vin comme on les aime, aux tanins très élégants mais riches également, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, de bonne charpente. Beau 2005, corsé et savoureux, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche persistante, de belle garde. Très classique, le 2004 est puissant, de belle robe grenat, de très bonne base tannique, gras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par le cassis. Beau 2003, aux notes de fruits mûrs avec des nuances d'épices et de truffe en bouche, aux tanins bien présents. Le 2002 est d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux senteurs de fruits, de cannelle et d'humus, bien structuré au nez comme en bouche. Le Clairet est savoureux, de bouche corsée et épicée. Formidable rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation.
Roland Charbonnier et Simon Abribard

Château LAROQUE


Au sommet. Je partage avec mon ami Bruno Sainson la même passion pour les vins typés, ceux qui méritent le statut de grands vins (à des prix très sages). Cette superbe demeure féodale du xiie, reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de "Petit Versailles". Ce beau vignoble s'étend sur 58 ha de vignes (27 ha sont retenus pour la production du Château Laroque), situé sur un superbe terroir de plusieurs coteaux argilo-calcaires sur les hauts de Saint-Émilion. Ici, pas d'esbroufe ni de cuves à concours : on sait qu'un vin de qualité s'obtient avec des raisins sains et mûrs, les techniques culturales les mieux adaptées sont adoptées (engazonnement, taille sévère, suppression des contre-bourgeons, tri des raisins...). "Le millésime 2009, beaucoup le comparent au 2005, me dit Bruno Sainson, mais la construction de vin est différente, les Ph sont plus dans la norme, 2009 sera un vin plus complet, plus aimable que 2005. Nous avons attendu la maturité des tanins, ce qui était très important. Le 2009 prend très bien le bois, il est peu marqué par les premiers passages en barriques. Il y aura très peu de notre Second Vin, Les Tours de Laroque, dans ce superbe 2009 : pratiquement tout passe dans le premier vin ! Le 2008 est un peu plus puissant, plus généreux que 2007, plus vif, plus typé Bordelais avec une plus forte acidité qui soutient bien la structure. Il me fait penser au 2001, avec une belle minéralité, de beaux tanins, un fruité présent, c'est un beau vin bien construit, très complet, de garde. Le 2007 est un vin gourmand aux arômes de fruits mûrs, avec un toasté bien intégré, attaque suave, tanins bien enrobés, belle harmonie en bouche et finale persistante avec un beau retour. C'est un vin harmonieux, élégant, d'une approche plus tendre, les tanins sont plus fins, plus évolués, il n'y a aucune fermeté, un vin très agréable à table." Superbe Saint-Émilion GCC 2009, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, ample et gras, où s'entremêlent harmonieusement en finale les épices et la mûre, qui associe structure et onctuosité, de bouche complexe, de garde. Le 2008, d'une très grande typicité, riche, charmeur, est également bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices, la violette et la mûre, encore bien jeune, naturellement. Le 2007, à la fois fin et corsé, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de mûre, de violette et d'épices, développe des tanins veloutés, un vin complet, vraiment charmeur. Puissant 2006, de bouche ample et corsée, un vin gras et typé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré où se mêlent des senteurs de mûre, de moka et de cannelle en finale. Le 2005, aux arômes caractéristiques d'épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, dense au palais, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde, bien sûr. Très beau 2004, riche en couleur, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, rond et charpenté, un vin encore bien jeune, de très belle garde. Le 2003 est remarquable, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l'appellation à des notes finement épicées, un vin puissant, de très bonne garde. Le 2002, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois, commence à s'ouvrir. Superbe 2001, dense, gras, alliant puissance et distinction, d'une grande finesse, où dominent les fruits cuits et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise et de truffe. Le 2000, gras, de robe soutenue, est charnu, aux notes de groseille surmûrie, de vanille et d'humus bien caractéristiques. Parfait en ce moment, le 1999 est tout en bouche, avec cette belle robe aux légers reflets pourpres, un nez profond de fruits rouges et noirs mûrs avec des notes épicées, un vin plein de finesse à la matière tendre. Remarquable 1998, de belle structure tannique, puissante et fondue à la fois, qui sent les fruits rouges macérés et la muscade, très représentatif de ce grand millésime classique. Très beau rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation.
Direction : Bruno Sainson

> Les précédentes éditions

Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012
Edition du 03/04/2012
Edition du 27/03/2012
Edition du 20/03/2012
Edition du 13/03/2012
Edition du 06/03/2012
Edition du 28/02/2012
Edition du 21/02/2012
Edition du 14/02/2012
Edition du 07/02/2012
Edition du 31/01/2012
Edition du 24/01/2012
Edition du 17/01/2012
Edition du 10/01/2012
Edition du 03/01/2012
Edition du 27/12/2011
Edition du 20/12/2011
Edition du 13/12/2011
Edition du 06/12/2011
Edition du 29/11/2011
Edition du 22/11/2011
Edition du 15/11/2011
Edition du 08/11/2011
Edition du 01/11/2011
Edition du 25/10/2011
Edition du 18/10/2011
Edition du 11/10/2011
Edition du 04/10/2011
Edition du 27/09/2011
Edition du 20/09/2011
Edition du 13/09/2011
Edition du 06/09/2011
Edition du 30/08/2011
Edition du 23/08/2011
Edition du 16/08/2011
Edition du 09/08/2011
Edition du 02/08/2011
Edition du 26/07/2011
Edition du 19/07/2011
Edition du 12/07/2011
Edition du 05/07/2011
Edition du 28/06/2011
Edition du 21/06/2011
Edition du 14/06/2011
Edition du 07/06/2011
Edition du 31/05/2011
Edition du 24/05/2011
Edition du 17/05/2011
Edition du 10/05/2011
Edition du 03/05/2011
Edition du 26/04/2011
Edition du 19/04/2011
Edition du 12/04/2011
Edition du 05/04/2011
Edition du 29/03/2011
Edition du 22/03/2011
Edition du 15/03/2011
Edition du 08/03/2011
Edition du 01/03/2011
Edition du 22/02/2011
Edition du 15/02/2011
Edition du 08/02/2011
Edition du 01/02/2011
Edition du 25/01/2011
Edition du 18/01/2011
Edition du 11/01/2011
Edition du 04/01/2011
Edition du 28/12/2010
Edition du 21/12/2010
Edition du 14/12/2010
Edition du 07/12/2010

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales