Top France

Edition du 19/01/2016
 

VINCENT D’ASTRÉE

Talent

VINCENT D'ASTRÉE

“Nous voulons redonner au terroir ses titres de noblesse”


“Nous sommes en période de reconstruction de l’image du Champagne Vincent d’Astrée, nous explique Patrick Boivin. Nous hésitons entre rester dans une communication de Champagnes classiques, traditionnels ou avoir un discours plus axé sur le luxe. Nous sommes très attachés à notre image “Champagne et Terroir”. Nos Champagnes sont issus de vignes cultivées sur un terroir ancestral très pierreux d’où le nom de Pierry. Nous sommes décidés à mettre en avant la richesse de notre sol et sous-sol. Depuis 6 ans, nous faisons des études agronomiques poussées sur nos sols pour voir les incidences sur nos vins. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte, par exemple, la climatologie différente, les rendements... Pour élaborer de grands vins, il faut changer notre comportement, regarder plus vers le sol. Cela entraîne un grand nombre de conséquences, faut-il enherber ou non, labourer ? Nous voulons redonner au terroir ses lettres de noblesse. Nous sommes en pleine réflexion avec les experts mais aussi avec tous nos vignerons que nous incitons à accepter ces pratiques, plus exigeantes, peut-être. Cela fait partie d’une évolution, nous sommes dans le dialogue, techniquement tout le monde sait faire du Champagne mais faire un Champagne de terroir, c’est autre chose ! De nos jours, les consommateurs recherchent de plus en plus la typicité. On va regarder le prix, l’esthétique de la bouteille, mais ce que l’on retient le plus, c’est le goût. On s’oriente donc de plus en plus vers des soins attentifs au vignoble, limiter les kilos au pressurage, vinifier en foudres, en fûts. On redéfinit tout pour obtenir l’excellence du terroir. Nous avons un savoir-faire mais, nous devons travailler en amont de la vendange, reprendre contact avec la terre, prendre conscience de la richesse de nos sols. Depuis 40 ans, la Champagne a travaillé sur l’homogénéité des vins. Aujourd’hui, les vignerons de Pierry sont motivés pour que leur Champagne ressemble à un Champagne de Pierry et pas aux autres ! Notre démarche actuelle est de retrouver sa propre identité.” - Brut Gouttes d’Or (80% Pinot meunier et 20% Chardonnay) : la robe est jaune or, brillante. Bulle fine avec un cordon de mousse discret et tout en finesse. Le nez est ouvert avec des arômes proches de la pâtisserie (pâte sablée, nougatine) ; puis, des arômes de foin séché, de tabac, d’amande grillée et d’abricot sec apparaissent. Nez très agréable. Bouche gourmande.- Brut Esprit Terroir (50% Chardonnay et 50% Pinot meunier) : robe jaune citronnée avec des reflets verts amande. Effervescence vivante et bien régulière ; des bulles fines donnent naissance à un fin cordon de mousse. Nez riche où se mêlent des arômes de vanille, de cire, de fleurs blanches séchées (tilleul, acacia). Quelques notes d’évolution avec des arômes grillés (brioche, pain) et une touche de café. Bouche friande, fraîche, en finesse avec des arômes d’agrumes frais, de fleurs blanches (acacia). Quelques notes de citron. Vin très subtil avec des arômes frais (fleurs blanches et note citronnée) et des arômes plus évolués (cire, beurre frais). - Brut Cœur de Terroir (100% Pinot meunier): la robe surprend par ses nuances saumonées qui s’associent au jaune franc. La brillance est parfaite et les bulles délicates. Au nez, des senteurs de fruits blancs et jaunes (pêche, poire), quelques notes de fleurs blanches et un aspect minéral (Silex : typique du terroir de Pierry). Ce vin apparaît gourmand en bouche. La fraîcheur de la vinification sans fermentation malolactique contraste avec ces senteurs et donne à cette cuvée toute sa personnalité. - Brut Rosé Rêves d’Été (40% Chardonnay, 40% Pinot meunier, 20% de Coteaux Rouge (Pinot noir) : robe rose clair avec des reflets orangés. Mousse blanche généreuse avec des bulles fines et un cordon persistant. Nez ouvert sur des fruits rouges frais (fraise des bois, cerise) et des fruits confits et macérés (gelée de framboises, cerises à l’eau de vie), légère note de pomme. Bouche charnue, expressive qui ouvre sur des fruits rouges croquants et juteux (cerise) avec des notes confites. La finale en bouche est tout en douceur - Brut Rosé de Saignée (100% Pinot noir) : robe rouge violacée. Mousse généreuse avec des bulles fines et un cordon persistant. Nez ouvert sur des arômes de fruits rouges puis noirs (cerise et mûre), accompagnés par des notes de réglisse. Bouche très gourmande où l’on retrouve les arômes que l’on avait au nez avec des notes de fruits rouges puis noirs, accompagnés de note de réglisse. - Millésimé Empreinte du Temps 2000 (100% Chardonnay) : robe jaune citronnée avec des reflets verts. Effervescence vivante et régulière ; des bulles fines forment un fin cordon de mousse. Nez riche où se mêlent des arômes de vanille, de cire, de fleurs blanches séchées (tilleul, acacia) et de fruits blancs. Quelques notes d’évolution avec des arômes grillés (brioche, pain); Bouche fraîche, en finesse avec des arômes d’agrumes frais, de fleurs blanches (acacia) et des notes citronnées. - Brut Zéro (100% Pinot meunier) : la robe surprend par ses nuances saumonées qui s’associent au jaune franc. La brillance est parfaite et les bulles délicates avec un cordon persistant. Au nez, des senteurs de fruits blancs et jaunes (pêche, poire), quelques notes de fleurs blanches et un aspect minéral (silex : typique du terroir de Pierry). Des arômes d’évolution apparaissent avec le temps. Ce vin apparaît gourmand en bouche. La fraîcheur de la vinification sans fermentation malolactique contraste avec ces senteurs et donne à cette cuvée toute sa personnalité.

   

VINCENT D’ASTRÉE

Direction : Patrick Boivin
Rue Léon-Bourgeois
51530 Pierry
Téléphone : 03 26 54 03 23
Télécopie : 03 26 54 66 33
Email : celliers@vincentdastree.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
CAPITAINE
AUBERT (V)
LA GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
A. ROBLIN (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY
VATTAN (S)
BAUDIN (PF)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
BONNARD (PF)
CAVES POUILLY (PF)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
Thierry VERON (S)
SAUTEREAU (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
DANSAULT
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
HAUTE NOELLES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
GAUDRELLE (V)*
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
Alain GIRARD (S)*
ERMITAGE (S)
LOUIS (S)
S. DAGUENEAU (S)
FOUASSIER (S)*
GRALL (S)*
TEILLER (MS)
PICARD (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

(LEBLOIS (M)*)
GAUTHIER-LHOMME (V)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
COGNETTES*
ELGET
ESPÈRANCE
MÉNARD-GABORIT
PLESSIS GLAIN
R de la GRANGE
TOPAZE*
BIDEAU-GIRAUD
GARNIERE*
DURANDIÈRE*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château SPENCER LA PUJADE


Niché au cœur d’un cirque de 35 ha, le Château puise sa force dans un sol argilo-calcaire et dans le micro-climat dont bénéficient ses parcelles. Chacune d’elles ayant son identité, on les vinifie séparément avant de les assembler amoureusement pour atteindre l’excellence. De la culture de la vigne à l'élevage, la vinification ne serait rien sans la main de l'homme : macérations et fermentations douces se succèdent, permettant au raisin de s’exprimer pleinement. “M. et Mme Spencer on acheté le Domaine en 2009, je suis arrivé en décembre 2011, nous raconte Sébastien Bonneaud. Nous avons commencé par restructurer le vignoble de 30 ha en production. Nous sommes actuellement en train de faire de gros investissements dans la cave, le chai et le caveau de réception. L’encépagement est constitué de 50% Carignan, 20% Syrah, 20% Mourvèdre et 10% Grenache. L’âge moyen du vignoble est de 40 ans. Sur certaines parcelles, où nous produisons des vins 100% Carignan, il y a de vieilles vignes plantées dans une sorte de cuvette sud sud-ouest. Je travaille les vins sur le fruit, surtout pour les cuvées, le P’tit Spencer… ainsi que les rosés. Pour d’autres, je travaille plus sur la structure, l’ossature tannique et l’élevage en barriques. La commercialisation s’effectue à 80% à l’export un peu partout, sauf en Asie. Nous produisons selon les millésimes 50 000 bouteilles. Le 2013 est un millésime très réussi mais, franchement dans le Languedoc, impossible de rater un vin, je suis natif de Périgueux et j’ai travaillé longtemps dans les châteaux bordelais, ici avec le climat que nous avons, toutes les conditions sont réunies pour produire de très bons vins : l’ensoleillement, la pluviométrie, le mistral. Actuellement, pour les vins de garde, nous commercialisons les 2012 et 2011, où l’on recherche vraiment la typicité Mourvèdre, ils bénéficient d’un élevage en demi-muids. Le Petit Spencer et les vins 2013 et 2014 prêts à être bus, sont très fruités, des vins de soif, nous en vendons beaucoup dans de grandes brasseries tout comme le délicieux rosé 2014.” Vous aimerez comme nous ce superbe Corbières rouge Le Bosc 2011, médaille d’Or Concours de Bruxelles 2013, de robe pourpre, au nez puissant où domine la groseille, de bouche généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, qu’il faut attendre un peu avant de l’ouvrir sur un gibier. Le Corbières Millésime 2011, très typé, intense, charpenté, de belle teinte grenat, mêle couleur et matière, au nez à dominante de fruits et d’humus, puis, au palais, aux connotations de fumé et de pruneau cuit, un vin de garde, bien sûr. Pour ce vin, icône du château, c’est dans des fûts de chêne issus des meilleures forêts françaises et des plus grandes tonnelleries que se poursuivra l’élevage pendant 15 à 18 mois. Le Corbières rouge Tradition 2011, médaille d’Argent Concours de Bruxelles 2013, développe des nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses. Excellent Corbières rosé La P’tite Sœur, avec ces arômes de fleurs fraîches et de framboise mûre, de bouche friande et ferme à la fois, parfait sur un thon basquaise, et cet IGP Carignan Vieilles Vignes 2013, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent le pruneau et les épices, gourmand, tout en bouche.

Sébastien Bonneaud
Rue de l'Eglise
11200 Ferrals-Les-Corbières
Téléphone :06 09 04 39 34
Email : contact@chateauspencer-lapujade.fr
Site personnel : www.chateauspencer-lapujade.fr

Château NOZIÈRES


Une exploitation familiale située sur la commune de Viré-sur-Lot, en plein cœur de l'appellation. Son vignoble de 40 ha, planté est-ouest, sur des terrasses argilo-calcaires et argilo-siliceuses, bénéficie d'un ensoleillement idéal pour une maturité parfaite. Remarquable Cahors cuvée Ambroise de l'Her 2011, 90% de Malbec et 10% Merlot, de couleur profonde, concentré, avec un nez de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, aux connotations de mûre et de poivre au palais. Le 2010 est superbe, un vin opulent, avec une structure harmonieuse, bien ferme, aux tanins riches et très équilibrés, aux notes de fruits mûrs (cassis, prune...), avec, en bouche, des nuances de cuir. Le Cahors Château Nozières 2011 (80% Cot, 20% Merlot sur sol argilo-calcaire, élevage en cuves Inox), coloré et typé, aux notes de mûre et de pruneau, aux tanins fermes et savoureux à la fois, d’excellente base tannique, de très bonne garde. Excellent Cahors L’Élégance 2012, pur Cot sur sol argilo-siliceux, issu de la plus vieille parcelle, cuvaison longue, élevage en barriques neuves durant 12 mois, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, à la fois puissant et rond. Goûtez l’IGP blanc sec (Sauvignon et Chardonnay), ample, de bouche pleine.

Famille Maradenne Guitard
Bru
46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 36 52 73
Télécopie :05 65 36 50 62
Email : chateaunozieres@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaunozieres.com

Château LUCHEY-HALDE


Le terroir s’étend sur trois croupes constituées de 5 à 8 m de graves entremêlées d’argile. Il offre des atouts essentiels pour la culture de la vigne avec un très bon ensoleillement et un drainage naturel grâce à des pentes douces. Beau Pessac-Léognan rouge 2012, 19 ha, 55% de Cabernet-Sauvignon, 35% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot, de robe profonde, avec ces nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime tout en charme. Le 2011, riche mais soyeux, avec une bouche ample, parfumée et persistante (violette, pruneau), est un vin très charpenté. Le 2010 est puissant, légèrement épicé, aux tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et de poivre, un vin complexe, de garde. Le 2009, structuré, élégant, un vin parfumé (cuir, groseille...), de robe grenat soutenu, charnu, charpenté, poursuit son évolution. Remarquable 2008, aux senteurs de fruits noirs mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins amples et très équilibrés, qui allie structure et charme. Le Pessac-Léognan blanc 2012, d'une grande franchise au nez comme en bouche, persistant, alliant des notes florales et fruitées, tout en finesse et structure, est parfait sur des brochettes de fruits de mer ou une aiguillette de bœuf en gelée.

Directeur : Olivier Lavialle - Directeur Technique : Pierre Darriet
17, avenue du Maréchal Joffre
33700 Mérignac
Téléphone :05 56 45 97 19
Télécopie :05 56 45 33 79
Email : info@luchey-halde.com
Site personnel : www.luchey-halde.com

CHATEAU SAINT-AHON


Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIe siècle, le Château Saint-Ahon a été acquis par le comte et la comtesse Bernard de Colbert en 1985, c’est à présent leur fille et son mari, Françoise et Nicolas de Courcel, qui ont repris les rênes de ce domaine de 31 ha (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot noir, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot), en 2003. Coup de cœur pour leur Haut-Médoc Cru Bourgeois 2009, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut, un vin qui développe beaucoup de volume, très prometteur. Le 2008, charpenté, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, mérite un peu de patience. Le 2007, bien charnu, de bouche ample et parfumée, tout en persistance d’arômes (fruits rouges mûrs, cannelle), tout en charme, est à apprécier sur une omelette aux truffes. Beau 2006, médaille d’Or au concours de vins de Bordeaux et de Bronze à Mâcon en 2009 de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle charpente, charnu et prometteur. Remarquable 2005 (60% Cabernet-Sauvignon, 28% Merlot, 10% Cabernet franc et 2% Petit Verdot), médaille d’Argent à Mâcon, un vin de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices spécifiques, de bouche puissante et souple, tannique, de garde.

Nicolas et François de Courcel
57, rue Saint-Ahon
33290 Blanquefort
Téléphone :05 56 35 06 45
Télécopie :05 56 35 82 37
Email : chateausaintahon@vinsdusiecle.com
Site : chateausaintahon
Site personnel : www.saintahon.com


> Nos dégustations de la semaine

Nicolas POTEL


Même propriétaire que Labouré-Roi. “De la sélection des raisins à la mise en bouteille, précise-t-on, nous prenons un soin particulier à laisser les terroirs s’exprimer pour qu’ils révèlent leurs expressions aromatiques. Nous avons pour principe de tenir compte de la qualité des sols, de l’exposition et de la bonne santé des vignes et du travail fourni par nos vignerons partenaires. Un vin de qualité est avant tout un vin naturel, c’est pourquoi nous n’effectuons qu’un minimum d’interventions lors de la vinification. Nous estimons, en effet, que comme chaque année est différente, il faut adapter notre style de vinification à chaque millésime. Nous axons ainsi notre travail sur le sensitif et le goût plutôt que sur les résultats d’analyses et les fiches de vinifications.”
Cela donne ce Puligny-Montrachet 2013, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances d’agrumes mûrs, dense et distingué à la fois,bien réussi comme le Chablis Premier Cru 2014, vif, harmonieux en bouche, complexe, très floral, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et distinguée.
Le Bourgogne rouge Pinot Noir 2014, généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, est de bouche fondue, tandis que le Nuits-Saint-Georges rouge 2013, de bouche charnue et poivrée, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, se dévoile à peine actuellement. Le Mâcon-Villages blanc 2014, où s’entremêlent des nuances de fruits frais et de chèvrefeuille, est très agréable, de belle robe brillante et limpide.
13, rue Lavoisier
21700 Nuits-Saint-Georges
Tél. : 03 80 62 15 45
www.nicolas-potel.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château PINDEFLEURS


Ce vignoble de 17 ha, a été repris, en 2006, par Dominique Lauret-Mestreguilhem. Les vignes sont trentenaires, et combinent Merlot et Cabernets sur sol argilo-calcaire à dominante graveleuse. Traitements phytosanitaires raisonnés, vendanges vertes, effeuillage précoce, macération douce en cuves Inox thermo-régulées, vieillissement en barriques de chêne renouvelées chaque année.
Valeur sûre avec ce Saint-Émilion GC 2011, riche en couleur, charnu, avec ces notes de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée. Le 2010, d’un rouge profond avec des arômes bien présents, de belle structure, un vin souple, volumineux en bouche, de belle base tannique, tout en arômes (mûre, violette, réglisse), tout en bouche, parfait sur un filet de bœuf en gelée à la mousse de foie gras. Le 2009, gras, de robe soutenue, est bien charnu, aux notes de groseille surmûrie, de vanille et d’humus bien caractéristiques, de belle matière, et poursuit sa belle évolution (18 €). Le 2008, dense, de bouche savoureuse mais puissante, au nez où s’entremêlent des notes de cannelle et de fruits macérés, tout en charme, dense et persistant, un vin d’une belle longueur (17,50 €).
Earl Vignobles Lauret
1, Pin de Fleur
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 24 78 42 et 06 88 55 92 87
Fax : 05 57 24 71 25
Email : chateau@pindefleurs.fr
www.pindefleurs.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de SARRY


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine constitué d’une vingtaine d’hectares. repris par le sympathique Nicolas Brock à la suite de son père, Michel, qui a créé presque entièrement le domaine dans les années 1960, en replantant notamment un ancien domaine viticole inexploité depuis le Moyen Âge. Le domaine (11 ha d’un seul tenant), perché sur la Montagne Noire (l’un des points culminants de la région, 353 m d’altitude), est constitué de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les “terres blanches”. Puis le coteau et la côte de la Roche forment une dizaine d’hectares de caillottes.
“Cet endroit, où vous êtes le bienvenu, raconte Nicolas Brock, est un site d’informations culturelles et historiques sur le Domaine viticole de Sarry. En 2007, notre exploitation a fêté le centenaire de son existence.
Un vin séduit comme une musique séduit. Il n’est pas nécessaire d’en connaître le solfège pour en apprécier la beauté. Il n’est pas nécessaire de se faire expliquer un bon vin, ou de chercher le secret d’une hypothétique recette. Un bon vin doit ravir celui ou celle qui le déguste sans explication et sans folklore, c’est à cette évidence que nous travaillons. C’est à cette seule condition que la beauté peut évoluer et vivre. Le vin s’adresse au corps et à l’esprit, et la raison n’intervient que pour couronner cette magie. Lorsqu’un dégustateur me dit qu’il n’est pas connaisseur, Je lui tends une oreille attentive car nul n’étant prophète en son pays, je sais que je vais apprendre quelque chose. La qualité n’est pas figée dans la méthode ou la tradition, elle habite chez l’Autre et nous devons aller la chercher sans fantasme et sans illusion.”
Aucun herbicide, ni insecticide n’est employé. Les sols sont travaillés mécaniquement. L'enherbement existant est naturel et varié (diversité). Le retour à des pratiques agraires ancestrales contribue à favoriser la vie des sols (cycles) à travers le respect des équilibres naturels de la flore et de la faune.
“L’année 2014, poursuit Nicolas Brock, a été marquée par de longs épisodes pluvieux notamment durant l’été. Grâce à un mois de septembre sec et ensoleillé, nous avons pu vendanger des raisins de belle maturité début octobre, dans un climat d’été indien. Le millésime 2014 est vif, rond équilibré, vraiment parfaitement réussi.
Notre cuvée Les Mille Sens est proposée à la vente jusqu’en juin, c’est la version du Domaine de Sarry qui, lui, est généralement distribué avec une année de retard. C’est le même vin mais avec une notion d’élevage.
La Montagne Noire 2014 ne sera commercialisée qu’à partir de 2016 après deux années d’élevage notamment en fûts de chêne de la forêt de Tronçais.”
Formidable Sancerre blanc Montagne Noire 2012, un grand vin minéral, au nez concentré où dominent la pêche et les petits fruits secs, d’une belle longueur, avec cette bouche marquée par les fleurs (narcisse, chèvrefeuille) et les agrumes frais, très distingué, de grande évolution, parfait aussi bien sur un saumon sauvage fumé que sur un lapin sauté chasseur. “La Montagne Noire est une version plus puissante et intérieurement plus structurée par une technique d’élevage de Vins de grande garde. On a tenté de rendre hommage au terroir et aux anciens en maîtrisant l’histoire et la géographie. Il y a plus de force que de puissance, la force du travail et de la patience.”
Tout en bouche, le Sancerre Domaine de Sarry blanc 2013, présenté également dans une très jolie bouteille, est racé, aux arômes intenses, associant charpente et finesse, ample au palais, avec des nuances subtiles de noisette et de fruits jaunes, un beau vin qui s’accorde aussi bien avec une salade d'asperges et langoustines que sur une cervelle de veau grenobloise, d’excellente garde. Le 2012, d’une grande finesse, au nez complexe et puissant, est de bouche très harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche blanche et de narcisse, très classique. Beau 2011, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, un vin ample et suave, tout en nuances d’arômes (pivoine, abricot frais).
Vous aimerez aussi ce Sancerre Les Mille Sens blanc 2014, u nez fleuri, suave et puissant, d’une très belle persistance d’arômes en bouche, avec des nuances de pomme et de tilleul, tout en charpente, alliant rondeur et fraîcheur, un vin typé comme on les aime. “Les mille Sens est disponible huit mois après la récolte, au mois de mai, explique Nicolas Brock. Il s’agit du vin blanc le plus jeune que nous ayons à la vente. Pour nous il s’agit presque d’un primeur, qui exprime surtout les notions du fruité. Même si on peut facilement déterminer son terroir, nous pensons que ce dernier s’exprime au mieux lorsque les Vins sont plus âgés”.
Le Sancerre Domaine de Sarry rouge 2012, vignes âgées de 40 ans et élevage durant une année en fûts de chêne, toujours très marqué par son Pinot Noir, est remarquable, charnu, puissant et complexe, de bonne garde, épicé, un vin qui emplit bien la bouche et que je vous conseille sur une rouelle de veau à l'ancienne aux carottes ou une côte de veau à la normande.
Christelle et Nicolas Brock
Le Briou - Route de Bourges
18300 Sancerre
Tél. : 02 48 79 07 92
Fax : 02 48 79 05 28
Email : info@sarry.org
www.sarry.org

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013

 



Château PÉROUDIER


VAUTRAIN-PAULET


BRIXON-COQUILLARD


Château PIGANEAU


Château ORISSE du CASSE


Château CANON-CHAIGNEAU


Château FILHOT


Domaine PRIEUR-BRUNET


LABBÉ et Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine de la CASA BLANCA


Domaine CAMAÏSSETTE


Château LOIRAC


AUVIGUE


Clos BELLEFOND


Alain THIÉNOT


Philippe de LOZEY


Earl POIRON-DABIN


Cru D'ARCHE-PUGNEAU


Domaine BROBECKER


Château FONROQUE



CHATEAU MACQUIN


CHATEAU DE BEAUREGARD


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE GOURON


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE LA VALERIANE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales