Top France

Edition du 09/02/2021
 

Vignobles CAPDEMOURLIN

Famille

Château BALESTARD La TONNELLE


Pour Jacques et Thierry Capdemourlin, “la vendange 2018 a été formidable pour toutes nos propriétés. Que ce soit au Château Ballestard La Tonnelle, au Château Cap de Mourlin ou au Château Roudier. L’arrière-saison chaude et ensoleillée, le climat très sec, ont permis aux raisins de parfaire leur maturité. Pas une goutte de pluie pendant les vendanges, toutes les conditions étaient réunies pour présager un très grand millésime. A l’élevage en barriques, tout se passe très bien, ce millésime bénéficie des mêmes soins apportés. Il se distingue déjà par un bel équilibre, une élégance. Certes, il a des degrés un peu plus élevés que d’habitude, mais cela lui permettra de durer dans le temps. Pour le 2017, nous avons rentré des quantités moindres à cause du gel mais, ce que nous avons récolté était très beau. C’est un millésime très fin, de jolies couleurs, des tanins soyeux, un vin déjà très savoureux et accessible à la dégustation. Quant au 2016, c’est un très grand millésime, un vin très riche, exceptionnel, le 2015 est lui aussi un très grand millésime, un vin généreux avec de l’onctuosité, décidément, nous sommes gâtés, la nature nous a donné une belle série de millésimes!“

   

Vignobles CAPDEMOURLIN

Jacques et Thierry Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 74 62 06

Email : info@vignoblescapdemourlin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

VAZART-COQUART


Depuis 1995, Jean-Pierre Vazart représente la 3e génération de vignerons. Il perpétue ainsi la marque créée en 1954 par Louis et Marie Vazart-Coquart, ses grands-parents et Jacques Vazart, son père, qui en a développé le style. En 2012, le Champagne Vazart-Coquart a été parmi les premiers domaines viticoles en France à être certifié “Exploitation Viticole de Haute Valeur Environnementale”. Cette certification mise en place par le Ministère de l'Agriculture, permet d'identifier les Maisons engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l'environnement. Elle vous prouve que nous faisons d'importants efforts pour la biodiversité et le respect de la planète. Pour Jean-Pierre Vazart, “la vendange 2019 a été une belle surprise qualitativement et quantitativement. Nous avions quelques craintes car la vigne a souffert après les épisodes de gel du mois d’Avril et la canicule en Juillet. La très belle météo au moins d’Août suivie de températures plus douces, des pluies régénératrices pour la vigne, ont été très bénéfiques. Heureusement que nous avons un sol crayeux, c’est une bénédiction ! La maturité a pu reprendre en douceur, la prise en sucre s’est mise en place. Nous obtenons des équilibres acide/sucre assez différents des autres années. Nous avons su attendre la parfaite maturité des raisins. A la vente actuellement, Champagne Grand Bouquet 2013, nous passerons au 2014 au cours du second semestre. Spécial Club 2012 puis suivra le 2013 à l’automne. C’est un Champagne d’une grande qualité et d’une grande aptitude au vieillissement, d’un très grand potentiel. C’est un millésime très équilibré, très structuré avec beaucoup de fraicheur et en même temps une vraie complexité bien valorisée par un vieillissement sous liège. Nous mettons un bouchon de liège avant la mise en bouteilles, l’oxygénation est très différente qu’avec une capsule, cela apporte un plus. C’est une cuvée gastronomique, un vrai potentiel, il s’accorde très bien avec des poissons en sauce par exemple, c’est un vin très riche, dosage 3,5 g donc, c’est un extra brut, c’est dire que l’année était déjà équilibrée. Toujours à la vente : Champagne cuvée 82/13, c’est la “colonne vertébrale” de nos sans années. Pour moi, un multi millésimes à 40% de 2013 dosé en extra brut à 1 g, ce qui est infime. A l’attaque en bouche, il développe une véritable palette aromatique, notes très fraiches caractéristiques du 2013, un Champagne qui évolue bien vers des notes plus complexes. Nous sortons notre cuvée TC 2015 (Terre Cuite), un vin élevé dans un œuf en terre cuite, le premier chez nous vinifié de cette façon, vinification sans fermentation malolactique avec un dosage très faible, 2,5 g. Le parcellaire s’exprime bien grâce à la terre cuite, pas d’ajouts d’arômes, ce contenant en forme d’œuf permet une bonne oxygénation, c’est un vin très intéressant.” Une Maison de référence, avec ce sublime Champagne Grand Cru Blanc de blancs brut Réserve, 100% Chardonnay, aux arômes de fleurs blanches (aubépine), de jolie robe dorée, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité persistante, de mousse finement crémeuse. Le Grand Cru Blanc de blancs 82/13, 100% Chardonnay, issu d’une réserve perpétuelle initiée en 1982, renouvelée à 40% chaque année jusqu’au millésime 2013, d’où son nom 82/13. Il est d’une grande finesse, au nez de fleurs, très harmonieux en bouche qui dégage des nuances de pomme et de miel, d’une belle couleur or, une cuvée ample, légère et ronde à la fois, vraiment charmeuse. Superbe Champagne Grand Bouquet 2013, au parfum d’amande fraîche et d’agrumes mûrs, riche au nez comme en bouche, tout en fruits, de mousse légère, de couleur jaune ambré, avec, en finale, des connotations de brioche et de fleurs blanches. L’Extra brut, alliant ampleur aromatique et longueur, avec des notes d’aubépine et de fruits (pomme, pêche), est raffiné, de robe vert or, se goûte parfaitement sur des sushis ou des asperges sauce maltaise. Excellent brut rosé Grand Cru, de belle couleur, alliant rondeur et persistance au palais, de mousse abondante, classique et séduisant, tout en harmonie avec des connotations d’abricot mûr et de fraise en finale. Il y a encore cette cuvée Camille, toujours Grand Cru, Chardonnay et Pinot noir, avec ce nez de petits fruits frais et d’amande, un beau Champagne ferme et suave, tout en nervosité, qu’il faut déboucher, notamment, sur des goujonnettes de soles aux champignons ou des coquilles Saint-Jacques grillées au beurre d'oursins. Beau Spécial Club 2010, 100% Chardonnay, (très jolie bouteille), d’une belle harmonie, un Champagne qui a des nuances de pomme et de fruits secs, de bouche crémeuse, c’est une cuvée suave, de mousse abondante.

Jean-Pierre Vazart
6, rue des Partelaines
51530 Chouilly
Téléphone :03 26 55 40 04
Email : contact@vazart-coquart.com
Site personnel : www.champagnevazartcoquart.com

Château des PEYREGRANDES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine s’étend sur 25 ha comprenant des vieilles vignes de Carignans de plus de soixante-dix ans enracinés sur les schistes des coteaux de La Serre, exposés plein sud à 400 m d’altitude, derniers contreforts des Cévennes encerclés par le parc naturel régional du Haut-Languedoc, complétées de Grenache, de Syrah, de Cinsault et de Mourvèdre. Depuis 2007, les cépages Roussanne et Marsanne viennent enrichir cette palette permettant l’élaboration d’un vin blanc. Plusieurs générations se sont succédées sur le domaine Bénézech-Boudal depuis la fin du siècle dernier où déjà Siméon Bénézech livrait son vin en barriques. Ensuite, son fils Pierre Bénézech a commencé la production en bouteilles des vins rouges et rosés dans les années 1970. Depuis 1995, sa fille Marie-Geneviève Boudal et ses enfants Hervé et Laurent perpétuent la tradition mise en place ici depuis la fin du XIXe siècle. Les vendanges se font à la main, permettant d’effectuer les tris nécessaires pour l’obtention de raisins à parfaite maturité et en excellent état sanitaire. Les vins sont élaborés sur un terroir de schistes (rendements moyens de 28 hl/ha) et très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. L’exploitation est certifiée au titre de l’Agriculture Biologique Ecocert. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Marie-Geneviève Boudal-Benezech nous dit que “la maturité des raisins s’est effectuée en plusieurs étapes. Les vendanges se sont étalées sur un mois. La quantité est très raisonnable, nous avons même récolté plus qu’en 2018, les raisins étaient très sains, nous sommes donc ravis de ce 2019 qui réunit qualité et quantité. Les vins sont très fruités, charpentés, les rosés sont très beaux eux aussi, très vifs dans l’ensemble un peu plus d’acidité dans ces vins-là et un peu moins de degrés. Rosés et blancs présentent plus de fraicheur. A la vente nos proposons le millésime 2018, le 2019 suivra dans l’année. Il nous reste encore un peu de 2017, mais plus beaucoup. Nous préparons une nouvelle cuvée haut de gamme, elle est actuellement en cours de vinification, c’est un peu tôt pour en parler, toutefois, c’est un vin qui s’annonce plus concentré, plus complexe. Nous sommes toujours en recherche d’amélioration de la qualité, c’est ce qui est passionnant. Le 2019 est un millésime un peu atypique dans notre région, il y avait des écarts de maturité dû au climat estival, ce qui a un peu perturbé les vendanges, il a fallu s’adapter. Si je compare 2019 et 2018, je dirais qu’en 2018 il y a eu moins de récolte, moins de vivacité d’acidité, le vin est moins vif alors qu’en 2019 le vin est plus vif ce qui est un gage d’une bonne longévité.” Cette chaleureuse famille nous propose cette année ce superbe Faugères rouge Prestige 2016, 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, il est intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé en bouche, parfait sur un filet de bœuf en croûte ou un civet de lapin. Formidable Faugères rouge Marie-Laurencie 2015, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, il est charpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), de bouche riche, typique de son terroir, un vin qui demande une cuisine relevée comme, par exemple, une épaule d'agneau farcie aux olives vertes ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons. Remarquable encore, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2018, Roussanne 60%, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugérois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), de robe d’un doré brillant, très finement épicé, subtil et suave avec des nuances de fruits frais, un vin très élégant, de bouche franche et persistante, suave, et d’une grande persistance aromatique. Le Château des Peyregrandes rouge 2018, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, de robe aux reflets violacés, charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...) et de cannelle, légèrement poivré, est riche et de jolie garde, quand le 2017 commence à se goûter particulièrement bien, développant ce nez de violette évoluant vers les fruits mûrs, de bouche puissante et veloutée, et on vous le conseille, par exemple, avec un bœuf aux poivrons ou des cailles farcies aux raisins et foie gras. Rafraîchissant Château des Peyregrandes rosé, Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermorégulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, développe des senteurs de fruits (abricot, pêche), bien équlibré. Et toujours ce magnifique Faugères rouge Charlotte 2015, un grand vin dense, au nez dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, qui emplit bien la bouche, non encore à maturité, gras, complexe.

Marie-Geneviève Boudal-Benezech
11, chemin de l'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com

Domaine de la CASA BLANCA


Fondé vers 1870, le domaine est l’un des plus anciens de la Côte Vermeille. Sur 8 ha de plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé grâce à un treuil et des brebis sont également dans les vignes pour le travail des sols. On est toujours sous le charme de ce Collioure rouge Lluminari 2016, d’une belle couleur soutenue, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant et de très bonne évolution, comme le Collioure rouge 2016, 80% Grenache noir, 10% Syrah et 10% Mourvèdre, élevage pendant 12 mois est puissant au nez comme en bouche, très typé, d’une persistance dense au palais. Très beau Banyuls rouge Roudoulère 2016, 90% Grenache noir et 10% Grenache gris, élevage pendant 12 mois en fûts, est la référence de l’appellation, d’une belle complexité d’arômes, au nez complexe dominé par le cassis, aux tanins mûrs et intenses à la fois, qui emplit bien la bouche. Quant au Banyuls rouge Pineil 2016, il dégage des senteurs d’épices et de fruits cuits, un vin persistant, au nez comme en bouche, avec une finale de figue. Beau Banyuls blanc Vin doux Naturel 2016, au nez fleuri, complexe avec ces notes de petits fruits et de narcisse, un vin à la fois suave et frais, de bouche séduisante.

Hervé Levano et Valérie Reig
16, avenue de la Gare
66650 Banyuls-sur-Mer
Téléphone :04 68 88 12 85 et 06 70 10 55 81
Email : domainedelacasablanca@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/casablanca

CHATEAU SAINT-MARTIN-DES-CHAMPS


Situé au cœur du Languedoc à quelques kilomètres de la Mer Méditerranée et sur les premières pentes des Cévennes, le Château Saint Martin des Champs, fut bâti au XVIIe siècle à proximité d'un Hermitage du VIIe siècle, où faisaient halte les pèlerins qui se rendaient à Saint-Jacques de Compostelle. Les magnifiques bâtiments s'intègrent depuis leur origine dans le vignoble. Témoins de l'histoire, les immenses écuries et les cuves à vins construites en pierre de taille, datent de 1752 et sont toujours en services dans les chais. Les propriétaires, Pierre et Michel Birot, sont vignerons de père en fils depuis 1675. Ils cultivent de façon raisonnée et avec amour, leur vignoble de 98 ha, implantés sur des sols argilo-calcaires idéalement exposés plein sud. Ils élèvent avec passion et rigueur ces grands vins, satisfaisant ainsi l'amour qu'ils portent à leur métier. Formidable Saint-Chinian Rouge Les Terrasses de Fontenille 2016, c’est un vin coloré, au nez de fruits rouges frais, épicé. Les Saint-Chinian rouge Vieilles Vignes 2017 et 2016, sont des vins à découvrir absolument, avec leurs arômes de fruits mûrs et ces notes de chocolat. Il y a également ce bel Hermitage blanc 2017, issu d’un assemblage de Chardonnay et de Viognier, suave mais d’une belle fraîcheur, aux arômes floraux. L’Hermitage rouge 2017 est issu d’un assemblage de Merlot et de Cabernet, un vin de bouche charnue, de robe rubis, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, très parfumé au palais. Le Saint-Chinian rosé cuvée Camille 2018, est d’une belle couleur, rosé très pâle, néanmoins, très jolie concentration, arômes floraux. Excellent Saint-Chinian rouge cuvée Bergerie de Saint-Martin 2017, il est de couleur rubis profond, au nez puissant dominé par la garrigue et la cerise noire, de très bonne bouche, avec ces notes persistantes de fumé et de cassis, bien réussi. Le Saint-Chinian rosé cuvée Bergerie 2018, d’une couleur très délicate, est tond, de bouche savoureuse. Nous poursuivons avec ce Saint-Chinian rouge cuvée Mathieu 2013, composé de Syrah, Grenache et Mourvèdre, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, poivre...), de base tannique importante, un vin solide. Découvrez la gamme Méli-Mélo en commençant par l’IGP Pays d’Oc rouge Méli Mélo 2018, charnu et dense, aux tanins fondus, au nez dominé par le pruneau et l’humus. L’IGP Pays d’Oc blanc Méli Mélo 2018, aux notes florales subtiles, dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, est très abordable. En terminant par l’IGP Pays d’Oc rosé Méli Mélo 2018, associant rondeur et nervosité, de bouche fruitée et rafraîchissante. Et l’IGP Pays d’Oc rouge cuvée "Plus on aime... moins on soufre !" 2017, avec des arômes de petits fruits rouges et des notes fraîches, aux tanins souples, un vin de plaisir. Profitez-en pour prendre le temps de faire la visite gratuite des chais avec dégustation, balade pédestre, circuit VTT, expositions de peinture... et de profiter de leurs gîtes, remarquablement situés.


Route de Puimisson
34490 Murviel-Lès-Béziers
Téléphone :04 67 32 92 58
Email : domaine@saintmartindeschamps.com
Site : saintmartindeschamps
Site personnel : www.saintmartindeschamps.com


> Nos dégustations de la semaine

Emmanuel DRAVIGNY


Emmanuel Dravigny perpétue la tradition vigneronne de sa famille. ?Implanté sur la commune de Vrigny, commune du célèbre Parc Naturel Régional éponyme, le domaine viticole d?Emmanuel Dravigny est une adresse confidentielle, l?une de celles où l?on y découvre de jolies surprises, et que les connaisseurs et amateurs recherchent inlassablement. Idéalement exposé dans ce paysage doucement vallonné, le terroir est propice à la production de merveilleux breuvages, et c?est bien ce que vous réserve d?ailleurs ce petit domaine d?à peine 2 ha, engagé dans une viticulture durable.
Emmanuel aime y recevoir ses clients, et vous invite à visiter son vignoble et ses installations. Un appel, un rendez-vous, et vous voilà à partager sa passion, à découvrir des secrets de culture, de cépage et de cave. Un moment riche et convivial pour comprendre l?âme des lieux, les cépages et les champagnes qu?il produit. Vous serez étonné par l?exposition nord-est du coteau; mais ici, sur ces sols argilo-sableux, la vigne jouit d?un microclimat tout particulier où la forêt voisine joue un rôle essentiel, et où l?air plus chaud qui s?est formé sur les hauteurs descend le soir sur la vigne en chassant l?air froid.
Dans ce terroir particulier, le Pinot est roi, c?est le cépage Meunier qui domine le vignoble d?Emmanuel Dravigny. Inhabituel, sans aucun doute, mais sa rusticité lui vaut de primer sur 80% du territoire de la commune, malgré des rendements capricieux et moindres que les plus classiques Pinot Noir et Chardonnay. Un atout en réalité, car le Pinot Meunier, raisin à peau noire et pulpe blanche, permet l?élaboration de sublimes cuvées de Champagnes Blanc De Noirs. Ce cépage ancien, originel de la Champagne, confère aux vins qui en sont issus de la rondeur et un fruité inégalables. Nos cuvées en sont composées de 80 à 100%, avec des vignes de plus de 35 ans d?âge ! Je suis engagé dans une démarche de viticulture durable.
Passionné de nature et profondément respectueux de ce terroir particulier et merveilleux, j?attache une grande importance au respect de la terre, de la vigne et du vin. Les auxiliaires de culture sont mes meilleurs partenaires puisqu?ils font en mieux et de manière tellement plus saine le travail des pesticides ! ?
?2018 : année exceptionnelle, vendanges du millénaire, s?enthousiasme Emmanuel Dravigny. Qualité et quantité nous ont comblés. Nous vendons, actuellement, les Champagnes mis en bouteilles en 2016.?
Ce couple sympathique nous propose ce Champagne brut nature Premier Cru l'Esprit Meunier, 100% Meunier, non dosé, issu de vignes de plus de 35 ans, avec un vieillissement de 36 mois minimum en cave, au nez d?amande, avec jolie robe dorée, aux notes de tilleul et de noisette, léger, finement bouqueté, élégant au nez comme en bouche, une grande cuvée fine et fraîche en bouche (18€).
Beau brut Premier Cru l'Equilibre Parfait , 80% Meunier, 12% Chardonnay et 8% Pinot Noir, vieillissement 36 mois minimum en cave, associe rondeur et finesse, de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, d?une belle longueur (15€).
Le Champagne brut rosé Premier Cru cuvée Carminat, 65% Meunier, 12% Chardonnay et 8% Pinot Noir et 15% Coteaux champenois rouge, vieillissement 36 mois minimum en cave, tout en bouche, très fruité, très caractéristique, tout en arômes (groseille mûre), d?une jolie finale au palais (16€).

1, rue du Moulin Grignon
51390 Vrigny
Tél. : 03 26 04 45 74 et 06 74 38 69 68
Email : contact@edravigny.fr
www.edravigny.fr
 


Domaine de CHEVALIER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge, ce qui n?est pas si courant, d?autant plus qu?il est indéniable que les prix sont largement justifiés pour un tel niveau de qualité.
?Durant un été très chaud, nous raconte Olivier Bernard, on peut dire que 2019 a été sauvé par la pluie ce qui est assez paradoxal. Je m?explique : la pluie de fin Juillet, car il faisait très sec et chaud et la vigne souffrait, a relancé la végétation, lui a redonné de la vigueur et, ensuite, la pluie de fin Septembre a redonné de la fraicheur au fruit, de l?acidité, sans ces pluies, nous aurions obtenu un vin un peu trop chaud, un peu trop cuit, trop sucré?
Pour moi, le 2019 est un quatrième grand millésime après 2015, 2016 et 2018.
Le réchauffement climatique favorise les Vins de Bordeaux, les Cabernets-Sauvignons en profitent largement, et c?est grâce à ces Cabernets-Sauvignons très mûrs que le millésime 2019 est très grand.
Nous avons terminé de vendanger les Merlots le 14 octobre. Alors que Juillet a été chaud et sec, Août n?a pas été un mois trop chaud, ce qui a permis de préserver les acidités. Nous avons récolté les blancs dans de très bonnes conditions début Septembre.
Nous avons fait une belle récolte en quantité et en qualité donc c?est une bonne nouvelle pour Bordeaux qui en a bien besoin dans ce contexte économique un peu compliqué?
Ce 2019 est intéressant, nos dégustations en Primeurs au mois d?avril attirent beaucoup de monde. Pour aller vendre ce 4e grand millésime en 5 ans, il va falloir le proposer au prix auquel le marché est prêt à l?acheter. Les Français seront les premiers servis. Le 2019 devrait être l?objet de belles opportunités d?achat c?est un très grand millésime que ce soit en rouge ou en blanc.
A la dégustation, on remarque des degrés relativement élevés mais pas tant que cela, entre 13 et 14°, c?est bien. Les belles acidités ont été maintenues grâce aux nuits assez fraiches en Août, c?est déterminant, nous retrouvons ces bonnes acidités en rouge comme en blanc. Beaucoup de puissance et de générosité dans ce 2019, nous avions de très beaux PH, donc beau potentiel de garde, une belle fraicheur qui caractérise ce grand millésime de blanc, il est supérieur peut-être au 2018 qui est déjà pourtant une réussite.
Rouge 2019 est donc un grand millésime, les indices de tanins étaient magnifiques, bonnes acidités avec une fraicheur conservée, très beaux équilibres.
Si on le compare au 2018, je trouve le 2018 plus féminin, il me fait penser au 2015, alors que le 2019 est plus masculin, il ressemble plutôt au 2016.
Le 2018 est un vin très soyeux que j?adore, pour moi, c?est le plus grand millésime de rouge que j?ai fait à Chevalier.
Nous avons une belle récolte en général sur toutes nos autres propriétés en Pessac-Léognan.
Belle en quantité et en qualité. C?est sans doute ce volume qui nous a permis de conserver de la fraicheur dans un millésime relativement chaud.
A Sauternes, nous avons fait des blancs 2019 magnifiques.
Clos des Lunes d?Argent et d?Or sont délicieux.
Au Château Suau notre 2e Cru Classé de Barsac, la qualité des raisins récoltés était magnifique, par contre peu de quantité.
L?ensemble de nos 60 ha à Sauternes est réparti sur 5 communes. Château Suau est en conversion Bio et cultivé en Biodynamie. De toute manière, pour obtenir un joli botrytis on doit cultiver en Bio.
Que ce soit à Sauternes ou au Domaine de Chevalier, nous n?utilisons aucun produit de synthèse, aucun perturbateur endocrinien. C?est un engagement vis-à-vis de nos clients. Ce qui m?intéresse aujourd?hui ce sont nos Vins car ils sont nos ambassadeurs dans le monde entier. Nos salariés ne doivent avoir aucun contact avec des produits de synthèse tout comme nos voisins, c?est clair dans nos Vins il n?y a zéro trace !
Depuis 2016, c?est en effet zéro produit de synthèse sur l?ensemble de nos vignobles. Cela a été une révolution dans notre façon de travailler, par exemple l?année dernière j?ai acheté trois tracteurs. Aujourd?hui, il faut être réactif, j?ai la chance d?avoir un personnel très motivé, s?il faut venir travailler un dimanche matin ou un jour de vacances, ils répondent présents. Notre démarche est axée sur plus de terroir, plus de nature. Nous n?avons jamais désherbé, le travail de l?homme est au service du terroir. Et c?est grâce à cela que nos grands Vins vont devenir encore plus grands. On remarque déjà une nette évolution depuis ces dernières années.
Je dis souvent ?les bons Vins donnent du plaisir, les grands Vins donnent de l?émotion?. Les grands Vins se révèlent toujours grâce à leur terroir.
Nous venons de reprendre une petite propriété que la ville de Gradignan nous a confiée en gestion pour une durée de 25 ans, ainsi, au total cette année nous devrions passer à 210 ha en exploitation.
Je reste persuadé que quand on produit du grand vin, il faut que le consommateur l?achète avec plaisir, c?est pourquoi je suis attaché au bon rapport qualité-prix de mes Vins.?
Vous allez exciter vos papilles avec ce formidable Pessac-Léognan rouge 2016, particulièrement prometteur, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de fruits rouges macérés avec cette note de fumé délicate au palais, persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs. Dans la lignée, le 2015, puissant, savoureux, est riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise, de truffe et d?humus, de garde, évidemment. 
Le 2014, est coloré, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de truffe, développe des tanins amples et mûrs, et une bouche étoffée, un vin tout en charme. Le 2013, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est un très joli vin, riche et parfumé en bouche, avec ces nuances subtiles de pruneau confit, qui mêle structure et velouté au palais. Le 2012, est puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise, de truffe et d?humus, et commence à se goûter parfaitement, notamment, sur des cotelettes d'agneau aux aubergines frites ou des cèpes à la béarnaise
Remarquable 2011, distingué, charmeur, racé, aux tanins amples, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en élégance. Splendide 2010, à la fois intense, puissant et très velouté, ample et riche au nez comme en bouche, aux arômes envoûtants de mûre fraîche et de champignons, de lente évolution. ?Le 2010 est supérieur à 2009, il présente plus de puissance et une garantie de longévité. Le vin développe des notes d?agrumes de pamplemousse, de citron vert, beaucoup de fraîcheur et d?élégance, un vin plus en tension, très typé.?
Formidable Pessac-Léognan blanc 2016, gras et délicat au nez comme en bouche, avec des nuances de fruits blancs mûrs, de grillé et d?amande, tout en élégance, intense. Le 2015, un vin puissant, avec des arômes de grillé et d?abricot, de bouche riche mais fraîche, très bien équilibré en acidité. Le 2014, au nez de narcisse, de grillé et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales et fumées, un vin riche et vivace, d?une belle finale, tout en fraîcheur. Le 2013, a une belle robe, alliant subtilité et complexité, intense au nez, tout en arômes où dominent les fleurs et les fruits mûrs, de bouche élégante. 
Le 2012, est remarquable, très droit, typé et aromatique, avec des arômes d?agrumes et de narcisse, de bouche harmonieuse, un grand vin qui mêle ampleur et vivacité. Superbe 2011, d?une grande fraîcheur, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes d'amande et de poire, un vin tout en harmonie.

Olivier Bernard
102, chemin Mignoy
33850 Léognan
Tél. : 05 56 64 16 16
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com
www.domainedechevalier.com
 


Château TROIS COLOMBES les RAMEAUX


?Nous souhaitons œuvrer dans un esprit le plus en adéquation possible avec la nature, précise-t-on, ici. Nous nous employons à une agriculture raisonnée grâce à une utilisation très maîtrisée et seulement lorsque nécessaire des traitements de la vigne. Ainsi nous travaillons sur une vigne enherbée qui permet de garder la flore et la faune intactes et d?enrichir naturellement les sols grâce à la décomposition. Vous pourrez découvrir une flore intense et variée dans un jardin autour du domaine. Nous avons souhaité, en plus de la beauté et du charme des plantes et de notre adhésion à la charte paysagère de Costières de Nîmes, permettre une meilleure repolénisation, et développer un éco-système (présence d?une petite mare, plantations d?arbres tels qu?olivier, chênes blancs, pins, lauriers?, mais aussi d?un potager et de son compost)."
Nous avons dégusté et apprécié ce Costières-de-Nîmes rouge 2019, il associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d?humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois. Le 2018, de bouche corsée et puissante, aux connotations de cerise et de sous-bois.

Famille Guillon
Chemin des Charrettes
30800 Saint-Gilles
Tél. : 04 66 87 30 30
Fax : 04 66 87 17 46
Email : rameauxfr@aol.com
www.troiscolombeslesrameaux.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019

 



Château des ARNAUDS


Domaine La CHRÉTIENNE


Domaine de POUYPARDIN


Château des MOINES


BADER MIMEUR


Château de VALOIS


Gérard TREMBLAY


Château MAYNE LALANDE


Domaine de la GUILLOTERIE


Château des PEYREGRANDES


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Domaine Le CAPITAINE


Château du GRAND BOS


HUBER et BLÉGER


Château LASCOMBES


Château LAJARRE


Domaine La CROIX CHAPTAL


Domaine GOURON


BOURDAIRE-GALLOIS


Château PANCHILLE


Domaine de CARTUJAC


Château ÉTANG des COLOMBES


Philippe LECLERC


GOSSET


Pierre FRICK et Fils


Château PENIN


Château BELLEGRAVE


Domaine de VIAUD


Domaine Claude et Christophe BLEGER


Domaine Daniel REVERDY & Fils


Maison MOLLEX


Mas de DAUMAS-GASSAC



DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


HENRY NATTER


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE CRET DES GARANCHES


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE ALARY


CHARLES SCHLERET


CHATEAU PONT LES MOINES


SCEA CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales