Top France

Edition du 08/09/2020
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.”

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Brigitte BARONI


“La tradition champenoise, précise Brigitte Baroni, c'est d'abord le respect de la Terre : la vigne doit chercher les bonnes choses ! Plus elle doit le faire profondément, meilleur le raisin sera. L'engrais n'améliorera pas forcément les choses. Je presse avec délicatesse afin d’obtenir de beaux jus clairs et fins et effectue moi-même mes mises en bouteilles. Durant le vieillissement en cuves, j'attends la fermentation dite malolactique qui se produit naturellement, généralement au début du printemps, avec la remontée des températures, avant de mettre en bouteilles." Belle réussite avec ce Champagne Sélection, à la mousse fine, à dominante de fruits jaunes mûrs, qui mêle richesse aromatique et persistance, avec des notes de fleurs et de brioche en finale. Le Prestige, mêlant rondeur et nervosité, avec ces nuances amples en bouche de fruits frais et d’acacia. Remarquable Champagne cuvée La Maillardière, à la fois puissant et très fin, aux notes de petits fruits mûrs et de pain grillé, d’une belle finale Jolie cuvée Nature, il est fin et riche à la fois, d’une belle persistance aromatique, avec ces notes délicates de pomme et de pamplemousse, de mousse abondante, charmeur et chaleureux, que l’on vous conseille avec, par exemple, sur des filets de poisson ou une friture de calamars et de langoustines. Et le brut rosé, un Champagne élaboré par cuvaison comme seulement 5% des rosés en Champagne, tout en arômes, avec des nuances de framboise. Quant au Tradition, charmeur, persistant, au nuances de petits fruits mûrs, d’une belle longueur, il est tout en harmonie et s’accorde, lui, avec des aubergines gratinées à la mozzarella ou une tarte aux fraises.


Chemin des Pêcheurs
10110 Bar-sur-Seine
Téléphone :03 25 29 85 62 et 06 88 56 99 06
Télécopie :03 25 38 53 54
Email : info@champagne-brigitte-baroni.com
Site personnel : www.champagne-brigitte-baroni.com

Château des PEYREGRANDES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine s’étend sur 25 ha comprenant des vieilles vignes de Carignans de plus de soixante-dix ans enracinés sur les schistes des coteaux de La Serre, exposés plein sud à 400 m d’altitude, derniers contreforts des Cévennes encerclés par le parc naturel régional du Haut-Languedoc, complétées de Grenache, de Syrah, de Cinsault et de Mourvèdre. Depuis 2007, les cépages Roussanne et Marsanne viennent enrichir cette palette permettant l’élaboration d’un vin blanc. Plusieurs générations se sont succédées sur le domaine Bénézech-Boudal depuis la fin du siècle dernier où déjà Siméon Bénézech livrait son vin en barriques. Ensuite, son fils Pierre Bénézech a commencé la production en bouteilles des vins rouges et rosés dans les années 1970. Depuis 1995, sa fille Marie-Geneviève Boudal et ses enfants Hervé et Laurent perpétuent la tradition mise en place ici depuis la fin du XIXe siècle. Les vendanges se font à la main, permettant d’effectuer les tris nécessaires pour l’obtention de raisins à parfaite maturité et en excellent état sanitaire. Les vins sont élaborés sur un terroir de schistes (rendements moyens de 28 hl/ha) et très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. L’exploitation est certifiée au titre de l’Agriculture Biologique Ecocert. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Marie-Geneviève Boudal-Benezech nous dit que “la maturité des raisins s’est effectuée en plusieurs étapes. Les vendanges se sont étalées sur un mois. La quantité est très raisonnable, nous avons même récolté plus qu’en 2018, les raisins étaient très sains, nous sommes donc ravis de ce 2019 qui réunit qualité et quantité. Les vins sont très fruités, charpentés, les rosés sont très beaux eux aussi, très vifs dans l’ensemble un peu plus d’acidité dans ces vins-là et un peu moins de degrés. Rosés et blancs présentent plus de fraicheur. A la vente nos proposons le millésime 2018, le 2019 suivra dans l’année. Il nous reste encore un peu de 2017, mais plus beaucoup. Nous préparons une nouvelle cuvée haut de gamme, elle est actuellement en cours de vinification, c’est un peu tôt pour en parler, toutefois, c’est un vin qui s’annonce plus concentré, plus complexe. Nous sommes toujours en recherche d’amélioration de la qualité, c’est ce qui est passionnant. Le 2019 est un millésime un peu atypique dans notre région, il y avait des écarts de maturité dû au climat estival, ce qui a un peu perturbé les vendanges, il a fallu s’adapter. Si je compare 2019 et 2018, je dirais qu’en 2018 il y a eu moins de récolte, moins de vivacité d’acidité, le vin est moins vif alors qu’en 2019 le vin est plus vif ce qui est un gage d’une bonne longévité.” Cette chaleureuse famille nous propose cette année ce superbe Faugères rouge Prestige 2016, 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, il est intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé en bouche, parfait sur un filet de bœuf en croûte ou un civet de lapin. Formidable Faugères rouge Marie-Laurencie 2015, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, il est charpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), de bouche riche, typique de son terroir, un vin qui demande une cuisine relevée comme, par exemple, une épaule d'agneau farcie aux olives vertes ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons. Remarquable encore, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2018, Roussanne 60%, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugérois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), de robe d’un doré brillant, très finement épicé, subtil et suave avec des nuances de fruits frais, un vin très élégant, de bouche franche et persistante, suave, et d’une grande persistance aromatique. Le Château des Peyregrandes rouge 2018, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, de robe aux reflets violacés, charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...) et de cannelle, légèrement poivré, est riche et de jolie garde, quand le 2017 commence à se goûter particulièrement bien, développant ce nez de violette évoluant vers les fruits mûrs, de bouche puissante et veloutée, et on vous le conseille, par exemple, avec un bœuf aux poivrons ou des cailles farcies aux raisins et foie gras. Rafraîchissant Château des Peyregrandes rosé, Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermorégulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, développe des senteurs de fruits (abricot, pêche), bien équlibré. Et toujours ce magnifique Faugères rouge Charlotte 2015, un grand vin dense, au nez dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, qui emplit bien la bouche, non encore à maturité, gras, complexe.

Marie-Geneviève Boudal-Benezech
11, chemin de l'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com

Jean-Marie NAULIN


Très belle place dans le Classement pour ce domaine familial de 15 ha.  Yvette Naulin est “plus que satisfaite de la vendange 2018, elle est superbe, malgré la sécheresse de l’été, un bel orage ainsi qu’une semaine de rosée matinale, ont permis de gorger les grains et de nous donner des jus qualitatifs et en quantité. Pour Jean-Marie Naulin, “sont à la vente cette année, les Petit Chablis, Chablis, Chablis Premiers Crus Beauroy 2019, Fourchaume 2018 et 2019. Le manque d’eau, nous dit-il, a réduit la récolte 2019, néanmoins, les vins sont stables et actuellement sur lies pour avoir plus d’arômes, ils sont fruités et ressemblent aux vins des trois années précédentes. La qualité est bien présente, la quantité n’a pas suivi.” Superbe Chablis Premier Cru Beauroy 2017, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, de bouche ample, c’est un grand vin de belle couleur jaune ambré, qui mêle structure et vivacité, harmonieux en bouche avec des nuances de pomme, de musc et de miel, un vin parfait avec, par exemple, un brochet aux girolles ou une terrine de saumon aux amandes. On se fait plaisir également avec ce Chablis 2017, tout en délicatesse, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, d’une belle finesse, tout en structure et parfums, ample et persistant, suave, où s’entremêlent en bouche les fruits et les fleurs fraîches. Il y a le Chablis Premier Cru Fourchaume 2016, minéral, typé, au nez de fumé typique, très persistant et tout en finesse, d’une belle concentration aromatique, puissant au nez comme en bouche. Quant au Petit Chablis 2017, il est bien vif et frais, parfait avec une mayonnaise de tourteaux aux pommes Granny-Smith ou une quiche au saumon, par exemple.


6, rue du Carouge
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 40 95
Email : domainenaulin@orange.fr
Site personnel : www.domaine-naulin-chablis.fr

DOMAINE ALARY


Un domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en bio. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muits… Une référence dans la région avec ce Cairanne rouge L’Estevenas 2016, aux connotations de prune, de mûre et de poivre, est un vin corsé, souple, de belle teinte grenat, ample au nez comme en bouche. Sa robe est d’un rubis pro- fond, il est complexe, une grande qualité des tan- nins donne de la puissance. Superbe Cairanne blanc L’Estevenas 2018, de jolie robe dorée, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche suave, un vin excellent alliant finesse et structure, très harmonieux. Goûtez également le Cairanne rouge La Brunote 2016, un vin ample charnu, concentré, très équilibré, aux tanins riches et savoureux à la fois, aux connotations de cassis et de poivre. Tout comme le Cairanne rouge Tradition 2016, complexe, dominé par les fruits macérés, de robe pourpre soutenu, c’est un vin riche et bien équilibré en bouche. Nous vous conseillons aussi le rouge Gerbaude 2017, de robe rouge grenat, le nez est expressif, aux notes des fruits rouges, la bouche est suave et ronde, à ouvrir dès maintenant et notre IGP Vaucluse qui présente une robe intense d'un rouge sombre. Le nez exprime des arômes frais et intenses de petits fruits, puis des notes de réglisse noir en finale.


La Font-d'Estevenas - Route de Rasteau
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 82 32
Email : alary.denis@wanadoo.fr
Site : domainealary


> Nos dégustations de la semaine

Xavier LECONTE


Peut monter égalerment dans le Classement. 
Une histoire de passion familiale depuis 6 générations. Le Champagne Xavier Leconte trouve son origine en 1870, lorsque Onésime Leconte apporte la viticulture dans la famille. En 1978, Xavier prend en charge la Maison et c'est à cette date, que la totalité des raisins est écrasée sur leur pressoir, puis vinifiée et vieillie dans leurs caves. Son fils Alexis, œnologue conseil, l?a rejoint et représente la sixième génération sur le Domaine. Il a depuis agrandi leur collection en créant des Coteaux Champenois 100% Meunier - Blanc, Rouge et Rosé ? ainsi que des Ratafias Champenois monocépages. Certifié Haute Valeur Environnementale depuis 2014 avec l?utilisation de charrue et un enherbement des vignes en s?adaptant aux différents secteurs et terroirs.

?Que dire des vendanges 2019, nous précise Alexis Leconte, si ce n?est que la perfection est le maitre mot pour définir la qualité où fruité, gourmandise, bel équilibre et jolie acidité rejoignent une quantité normale.
Nombreux seront nos Champagnes mis en vente cette année, ce sont Cœur d?histoire, Signature du Hameau, Secret de Femme, L?Héritage de Xavier, L?Intuition d?Alexis, Le Charme d?Anaïs, 2013, Les Reflets de Sylvie, Scellés de terroirs La Croisette 2013, Scellés 2 terroirs 2011, Saignée 2 terroirs 2015.?
Nous apprécions beaucoup le Champagne Le Charme d?Anaïs 2013, tout en finesse, tout en fruits, aux notes d?aubépine et d?amande caractéristiques, c?est un Champagne très harmonieux. Régalez-vous également avec le brut Nature Les Reflets de Sylvie, qui mêle puissance et ampleur en bouche, il est très agréable, on retrouve des notes d?amande et de poire, d?une jolie persistance en bouche. Goûtez la cuvée L?Héritage de Xavier, associant saveur et distinction, riche, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, intense, aux notes de poire et de miel. La Signature du Hameau brut est une cuvée gourmande et chaleureuse, aux nuances de fruits jaunes cuits et de noisette. Cette cuvée est représentative de leur vignoble avec ses 80% de Meunier, 15% de Pinot Noir et 5% de Chardonnay. Élaborée avec 80% de vins de l?année de récolte et complétée de 20% de vins de réserve (stockés en foudres). Vinification en cuves Inox thermo-régulées et pour partie vinifiée en fûts. Il y a aussi la cuvée L?Intuition d?Alexis brut, élaborée spécialement pour Alexis, de teinte dorée, aux nuances de fruits mûrs, aux notes de tilleul et d?abricot, est de bouche crémeuse.
Et découvrez leurs Ratafias Apeiron : Apeiron signifie l?illimité, l?infini. C?est le nom donné par Alexis Leconte à ses Ratafias. En se combinant entre eux ou à d?autres éléments, ils sont sources d?une infinité de possibilités. Illustrés par leur molécule aromatique, ces Ratafias mono-cépage n?attendent qu?une chose : votre talent d?assembleur. Prenez-vous au jeu de l?assemblage et de la dégustation.

Xavier et Alexis Leconte
7, rue des Berceaux
51700 Troissy-Bouquigny
Tél. : 03 26 52 73 59
Email : contact@champagne-xavier-leconte.com
www.champagne-xavier-leconte.com


Le CLOS du MARBRIER


Jean-Bernard BOURGEOIS


L?histoire débute en 1963, quand Jean- Bernard Bourgeois et son père plantent leurs premières vignes. L'exploitation s'est développée au fil du temps. En 2006, Céline et Jérôme, ses enfants, prennent sa suite.
?Au cœur de la petite montagne de Reims, nos vignes sont réparties sur trois villages: Courmas, mais aussi Jouy-lès-Reims et Coulommes-la-Montagne, à quelques kilomètres seulement. Nos plus anciennes parcelles ont été plantées en 1963 et 1964. Les sols sont à dominante marno-calcaire, mais nous avons par endroit des sols assez sableux, plus légers. Nous cultivons les trois cépages de la Champagne. Le Pinot Meunier est le cépage le plus tardif et le plus rustique des trois. Il apporte fraîcheur et vivacité à nos vins. C'est le cépage majoritaire sur notre exploitation. Son cousin le Pinot Noir est utilisé toujours en assemblage, il amène du corps et de la charpente aux vins. Le Chardonnay, cépage précoce, craint les gelées printanières tardives. Il se caractérise par des arômes fins et frais, une certaine acidité et une bonne prise de mousse..?
?Que ce soit du point de vue quantitatif ou qualitatif, l?année 2018 fut exceptionnelle, nous dit Céline Bourgeois, Pinot Noir et Meunier sont très prometteurs.
Les Champagnes vendus en 2019 : Extra Brut 2012, qui est une nouveauté, et toujours les cuvées Tradition, Prestige et Blanc De Blancs.?
Leur Champagne Brut Prestige, est vraiment une réussite, de mousse onctueuse et très fine, aux notes de noix et de narcisse, d?une très belle expression, alliant élégance et vinosité.
Excellent Brut Blanc De Blancs, de très belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, de bouche intense, idéal sur des langoustines ou un feuilleté de filets de turbot. La cuvée Irénée (vieilles vignes), est puissante au nez, de bouche florale, associe richesse aromatique et suavité, et sent bon la noisette et les épices en finale. 
Le rosé, majoritaire en Pinot Meunier, est très expressif sur des notes de fruits rouges, d?une belle teinte brillant, aux nuances de fruits frais en bouche, subtilement poivrées, et s?accorde parfaitement avec une cuisine exotique. Quant à leur Ratafia Prestige, fruité, avec cette bouche qui mêle avec finesse sucrosité et acidité, il se débouche aussi bien en apéritif que sur un foie gras.

Céline et Jérome Bourgeois
30, rue des Hauts Murs
51390 Courmas
Tél. : 03 26 49 21 79
Email : contact@champagne-jbbourgeois.fr
www.champagne-jbbourgeois.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019

 



Domaine des RAYNIÈRES


Sébastien DAVIAUX


BORIE MANOUX


Château de CRAIN


Xavier LORIOT


Château de FONTCREUSE


Château BOSSUET


MANNOURY


GOSSET


André DEZAT et Fils


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


HAMM


Domaine GOURON


Château Les GRAVES de LOIRAC


Domaine des BOUQUERRIES


Gérard DOREAU


GITTON Père et Fils


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


MORIZE Père et Fils


Château GAUTOUL


Domaine de TERREBRUNE


Domaine de CHEVALIER


Château du PAYRE


Olivier et Laëtitia MARTEAUX


Château du GRAND-CAUMONT


Château La MOULINE


Château SAINTE-BARBE


Château BERTHENON


BOURDAIRE-GALLOIS


Domaine de la VALÉRIANE


Domaine de FAMILONGUE


Château BOIS CARRÉ



CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE GOURON


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CLOS TRIMOULET


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales