Top France

Edition du 04/04/2017
 

Château LESPAULT-MARTILLAC

Rare

Château LESPAULT-MARTILLAC


Ici, tout comme à Chevalier, le vignoble, avec ses huit hectares d’un seul tenant dont un de blanc, est traité comme un jardin… Désherbants et engrais chimiques sont proscrits. Les sols, labourés, sont exclusivement enrichis de compost végétal et la protection du vignoble est assurée par des méthodes biologiques comme la « confusion sexuelle » pour lutter contre le ver de la grappe. Nous procédons à une gestion parcellaire très affinée, qui permet de prendre en compte les plus intimes variations du terroir ainsi que les données climatiques propres au millésime. Nous apportons ainsi à la récolte la plus-value d’une grande précision, notamment dans les millésimes difficiles, approche qui, je crois pouvoir l'affirmer, n'est nulle part aussi poussée que sur nos domaines. La nouvelle structure du chai, nous l’avons conçue pour prodiguer au vin de Lespault-Martillac le traitement réservé aux plus grands crus de Bordeaux. Le potentiel du terroir le méritait! Notamment, afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hectolitres, dont le remplissage s’effectue par gravité. Le processus d’extraction s’inspire largement des grands principes qui sont les nôtres : précision de l’approche et des gestes, respect de la pureté du fruit, extraction mesurée à l’aune du millésime… A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...” On se fait donc plaisir avec ce Pessac-Léognan blanc 2013, 80% Sauvignon blanc, 20 % Sémillon, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction.  Le Pessac-Léognan rouge 2013, 60% Merlot, 22% Cabernet-Sauvignon, 13% Petit Verdot, 5% Malbec, harmonieux, gras, au bouquet subtil, aux notes de sous-bois et de fruits rouges cuits, développe une bouche intense, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, un vin à ouvrir sur des mets épicés.

   

Château LESPAULT-MARTILLAC

Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@lespault-martillac.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Cave de premier ordre qui vinifie 15% de la production, sur sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles à silex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire. En 2017, nous détaille Christophe Denoël, nous vendrons nos Pouilly-Fumé Moulins à Vent 2015, La Chevalière 2014, les cuvées Tonelum 2013 et 2014, Le Poirier Fou 2013. En Coteaux du Giennois rouge, Grand Quercus 2014, le Pouilly sur Loire Moulins à Vent 2015, et le Vib de France Les Terres Blanches 2015. Le Pouilly fumé 2016 est un vin riche, particulièrement fruité et très équilibré. Il se situe entre le 2014 et le 2015. Toutefois, il existe d'importantes variations dans le style et les caractéristiques analytiques des vins selon l'origine des raisins : les zones fortement impactées par le gel et les autres. Deux nouvelles cuvées seront proposées à la vente : un Coteau du Giennois 2014 (malo, vieillissement en fûts et très forte dominante de Pinot noir (Grand Quercus : 3000 bouteilles produites) Un Pouilly-Fumé Le Poirier Fou 2014, un vin produit avec des raisins issus d'une sélection parcellaire (sol calcaire- barrois). La production est également de 3000 bouteilles. C'est le quatrième millésime de cette cuvée, mais le premier à revendiquer le nom de lieu-dit. Ces deux cuvées seront principalement proposées dans notre caveau de vente mais aussi à des cavistes indépendants et la restauration. Pas d'investissements notables prévus cette année en raison de la baisse de récolte liée au gel (50 % d'une récolte classique).” Superbe Pouilly-Fumé Tonelum Vieilles Vignes 2014, élevé en fûts de chêne, un très joli vin typé, de bouche puissante, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), un vin riche qui s’associe avec une daurade meunière au chou vert ou une matelote de roussette.  Ce Pouilly-Fumé Le Poirier Fou 2014, aux connotations subtiles de petites fleurs blanches, avec cette pointe d’épices en finale, est très parfumé, un vin sec et gras à la fois, tout en bouche comme cet autre Pouilly-Fumé La Mariée 2014, un vin de jolie robe dorée, très équilibré, d’une belle harmonie, tout en fruité et en finesse, souple, aux arômes de noisette, bien vinifié comme ce Pouilly-Fumé La Baudière 2015, tout en persistance aromatique, alliant finesse et suavité, aux senteurs persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche.  Le Pouilly-sur-Loire Les Moulins à Vents 2015 est un vin franc, frais et friand.

Directeur : Christophe Denoël
Les Moulins-à-Vent - BP 9
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 10 99
Télécopie :03 86 39 02 28
Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr
Site personnel : www.cavespouillysurloire.com

Scea Roger PABIOT et ses Fils


L’histoire commença au XIXe siècle, Gustave Pabiot, cultivait déjà la vigne puis son fils Roger, de retour de la guerre, s’installa. Aujourd’hui, ses fils Bernard et Gérard Pabiot cultivent 22 ha dont certaines parcelles sont centenaires. Les générations se succèdent avec pour héritage la passion et l’amour pour ce terroir comme en témoigne l’arrivée de Pauline, la fille de Gérard, marquant la 5e génération. Les vignes implantées sur les coteaux dominant la Loire, des Beauregard aux Girarmes, profitent d’un micro-climat tempéré et ensoleillé. De la vigne à la cave, la volonté est de sublimer le terroir. La lutte raisonnée permet une adéquation entre les exigences de la vigne et celle du viticulteur soucieux de son environnement. Ce vignoble, représentatif des quatre types de sols de la région (calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse, marnes kimméridgiennes), produit des vins de caractère. Formidable Pouilly-Fumé Silex 2012, marqué par son terroir, très parfumé, très typé, aux notes d’agrumes, de grillé et de fleurs fraîches, tout en bouche, d’une belle persistance. Le Pouilly-Fumé Coteau-des-Girarmes 2015, de bouche puissante et persistante, riche en arômes (fruits frais, aubépine...), à déboucher avec un saumon braisé au Sauvignon ou un poisson froid aux champignons à la crème. Très joli Pouilly-sur-Loire 2015, équilibré, à la bouche fondue, un vin franc mais tout en nuances, tout en nervosité, comme il se doit.

Gérard et Bernard Pabiot
Boisgibault - 13, route de Pouilly
58150 Tracy-sur-Loire
Téléphone :03 86 26 18 41
Télécopie :03 86 26 19 89
Email : domainerogerpabiot@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainerogerpabiot
Site personnel : www.domainerogerpabiot.com

Château BEAUCHENE


La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. “Mesnagers”, c'est-à-dire fermiers jusqu'à la révolution de 1789, ils achetèrent les premières vignes lors de la vente des biens nationaux de 1794. Elles font encore partie du vignoble familial. Depuis 1971, Michel Bernard et son épouse Dominique Vergniaud assument la responsabilité de l'exploitation, qu'ils ont agrandie. En 2004, leur fille aînée Amandine les a rejoint. Aujourd'hui, le Château constitue le siège de vinification et d'élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes : Châteauneuf du Pape, Côtes-du-Rhône Villages, Côtes du Rhône. Michel Bernard s’occupe des travaux des cultures et de vinification. Dominique Vergniaud suit l’administration, les ventes en France et au caveau, et Amandine Bernard dirige les ventes à l'export et le marketing et s'occupe personnellement des clients en Europe. “A la vente, nous avons les Côtes du Rhône 2016, 2015 et 2014. Et en Châteauneuf-du-Pape, les 2012, 2013 et 2014, nous précise Michel Bernard. Je trouve le 2015 plus puissant que le 2014. Le 2014 est d’un très bel équilibre avec peut-être un peu moins de potentiel de garde. Les 2015 et 2016 sont deux millésimes très riches, charnus, ils ont tout pour eux, les tanins, du fruit, une couleur intense, bel équilibre, bonne concentration, belle persistance aromatique… Les blancs 2016 ont de la puissance. Mes filles viennent travailler avec moi : Amandine, déjà, puis Estelle la rejoindra. Estelle est vétérinaire et est en train de se former à l’agronomie et à l’œnologie. Ici à Beauchêne, je finalise un musée sur le développement et la vie du vignoble. Il retracera à travers les âges le déroulement de la plantation jusqu’à la mise en bouteilles. Je vais exposer de vieux outils que je possédais ou que j’ai chiné. L‘objectif est d’avoir une démarche pédagogique en expliquant leurs utilisations. Nous recevons beaucoup d’amateurs à Beauchêne, notre région touristique se prête à ce genre d’exercice et cela m’occupera quand mes filles seront là…” Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2012 (80% Grenache, 15% Syrah, 5% Mourvèdre, vignes de 100 ans, issues des terrasses alluvionnaire de galets roulés et de sables fauves), très riche, tout en harmonie, complexe et intense, aux connotations d’épices, de fruits rouges mûrs et de poivre, typé, de fort belle évolution.  Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2015, très charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance, où se mêlent des notes d’amande et de poire, suave, de bouche persistante, à ouvrir sur un turbot à la crème ou un risotto à la truffe blanche. Leur Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière est typé comme on les aime, bien charpenté, aux notes de prune et de sous-bois, dense et concentré, légèrement poivré en finale, de très bonne évolution. Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Hommage à Odette Bernard 2009, un vin au bouquet complexe, harmonieux, avec ses senteurs de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, un vin bien charpenté, riche au nez comme en bouche. Le CDR rouge Premier Terroir 2012, de couleur intense, souple et vigoureux à la fois, aux nuances de groseille et de cannelle, de bouche savoureuse comme le CDR rouge les Sens de Syrah 2014, épicé, structuré, tout en bouche, au nez complexe (pruneau), un vin charnu, à déboucher sur un boudin noir ou un tajine de poulet aux aubergines. On poursuit avec le CDR rouge Grande Réserve 2015, et le CDR blanc Grande Réserve 2015, Clairette 25%, Grenache blanc 25%, Roussane 25%, Marsanne 20%, Bourboulenc 5%, vif et frais, aux arômes d’agrumes et de fleurs blanches, d’une très jolie tenue en bouche, et CDR blanc Viognier 2015, plus rond. Le jardin à la française du Château Beauchêne peut être privatisé pour organiser mariages et réceptions.

Famille Vergniaud-Bernard
1 452, route de Beauchêne
84420 Piolenc
Téléphone :04 90 51 75 87
Télécopie :04 90 51 73 36
Email : info@chateaubeauchene.com
Site personnel : www.chateaubeauchene.com

DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


Éric Marey veille avec amour sur son joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger. Le domaine vous propose en vins blancs : Aligoté, Pernand-Vergelesses, Pernand-Vergelesses Premier Cru "Sous Frétille", et Corton Charlemagne Grand Cru. En vins rouges : Savigny-Lès-Beaune "Les Rouvrettes" Premier Cru, Bourgogne, Pernand-Vergelesses "Les Belles Filles", Les Fichots Premier Cru et Corton Grand Cru. Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2010, d’une belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d’une grande ampleur, un vin très prometteur. Le 2009 est gras, aux connotations de fleurs, d’épices et de fruits cuits, un vin de bouche suave, ample, chaleureuse et d’une très longue finale, de belle évolution. Le Corton Grand Cru 2010, remarquable, est intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Beau 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des connotations de griotte, de violette et de musc, un vin riche, typé, ample, soyeux. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2010, harmonieux, dégage des arômes de fruits blancs et d’amande, un vin d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Fichots rouge 2010, typé, de couleur soutenue, d’une belle charpente, riche et structuré, aux connotations caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre. Le 2009, d’un beau rouge foncé brillant, est de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué. Goûtez également le Savigny-Les-Beaune 2010, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits, et le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2010, parfumé, dense, tout en distinction, aux notes très classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins fermes.

Eric Marey
Rue Jacques Copeau
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 51 71
Télécopie :03 80 26 10 48
Email : domaine-pierremarey@vinsdusiecle.com
Site : domaine-pierremarey


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des MONTS LUISANTS


Au sommet, incontestablement. La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté et échangé des parcelles diverses, pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Vignoble de 3,4 ha.
“J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur, raconte Jean-Marc Dufouleur. Je laisse son libre-arbitre au client qui achète la bouteille et qui la consomme, chacun a son goût et je ne suis pas là pour le formater. J’affirme mon style, je valide mes arbitrages, je garde la main “douce” pour les tanins et qui m’aime me suive! Je m’adresse à un public en marge, averti. Le vin est un produit essentiellement culturel, mon vin concerne ceux qui ont envie de faire travailler leurs neurones. J’ai une vinothèque avec des millésimes plus anciens à vendre, à partir de 2000, qui a été mon premier millésime à vendanger, car autant il y a des amateurs de vins jeunes, croquants, autant il y en a d’autres qui préfèrent les vins d’évolution, aux arômes tertiaires que l’on retrouve uniquement dans les vins plus vieux. C’est donc particulièrement intéressant d’avoir cette “banque” de millésimes qui permet à chacun de trouver son bonheur.
Le 2015 est un très beau millésime, nous avons connu deux décennies qui ont donné de très jolis millésimes, mais 2015 semble un cran au-dessus. Ce 2015 au Domaine des Monts-Luisants présente une très belle matière à parfaite maturité, des acidités à tomber à la renverse, on croirait des 2005, avec de très beaux degrés non excessifs, ce qui est très prometteur. Très jolie structure de vin, très beaux tanins soyeux, très fins, on est parti pour faire un très grand millésime, éclat de fruit remarquable, le vin est encore à l’élevage et les fermentations malolactiques ne sont pas terminées, ce qui est un gage de qualité.
Je suis en “vendanges entières”, ce sont des vinifications plus instinctives que les vendanges éraflées, nous sommes toujours sur la brèche pendant la vinification. Il faut une très belle maturité de raisins, des rafles très saines, car c’est une prise de risque et puis c’est une vinification plus difficile qui fait beaucoup plus appel aux sens du vinificateur. C’est une tradition bourguignonne. La texture du vin est alors différente. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot Noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité.
Quand nous faisons les analyses, cela correspond au jus extrait, mais il y a toujours des raisins entiers et on ne sait pas ce qui se passe vraiment dans la cuve… et, à chaque fois, on a des montées d’adrélanine !”
Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2014, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, l’archétype de ce que doit être un très grand vin bourguignon où le velouté s’allie à la structure, la complexité d’arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d’une matière pleine et riche, un très grand vin. Le 2013, coloré et intense, aux tanins bien équilibrés, mêlecharpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, riche au palais, d’excellente évolution. Le 2012 est superbe, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction. Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche voluptueuse, complexe, où s’entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle. 
Exceptionnel 2009, puissant, aux tanins fondus, avec ces notes si caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, de garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, est un vin puissant et gras comme il le faut, vraiment savoureux.

Jean-Marc Dufouleur

Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Une exploitation familiale (vignoble de 23 ha). Bernard Delagrange, viticulteurVolnay de père en fils depuis plusieurs générations, installe son exploitation et son habitation à Meursault en 1972. Il a su recréer un ensemble de bâtiments harmonieux, la demeure principale, les communs et les chais enserrant une cour très joliment fleurie, aidé par son fils Philippe et son petit-fils Alban assurant la continuité.
Coup de cœur pour ce Meursault Premier Cru Charmes 2013, séduisant, aux notes de pêche et de pain grillé, très bien élevé, suave et ample, avec une note de miel en finale.
Beau Volnay Premier Cru Caillerets 2014, d’un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué, non encore à maturité, naturellement, très prometteur. Le 2013 est de couleur soutenue, riche au nez, avec des notes de cerise, de truffe et d’humus, un grand vin complexe et puissant, gras et fondu en bouche. Le 2012, de belle intensité, aux arômes de fruits noirs cuits et de cuir, aux tanins veloutés. Le Pommard Premier Cru Poutures 2014 est une réussite, ferme et de belle robe, de bouche intense, très typique de ce cru, un vin très aromatique, avec ces notes de prune et de griotte. Le Beaune Boucherottes Premier Cru 2011,coloré et racé, au nez de fruits mûrs et d’épices, mêle finesse et charpente, harmonie et richesse, savoureux comme le Volnay 2011, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, un vin coloré et charnu, a des tanins amples et souples à la fois. Le 2009, au nez de fruits mûrs et d’humus, fin et complexe, tout en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins soyeux, poursuit son évolution.
On continue avec le Beaune rouge 2014, avec des notes intenses de fruits surmûris et d’épices, un vin de très bonne bouche, le Savigny Lès Beaune 2013, chaleureux, charpenté, aux connotations de griotte mûre, et le Meursault 2014, qui a ce nez de noisette, un vin tout en bouche, moelleux.
Faites une étape dans le restaurant Le Pommard (place de l’Europe à Pommard, tél. 03 80 22 08 08), une bonne occasion d’apprécier les spécialités bourguignonnes.

Philippe Delagrange

Domaine de Perreau


Gaëlle Reynou-Gravier représente la cinquième génération après Antoine, Paul, Jean-Marie et Jean-Yves son père. Le domaine est une propriété familiale de 21.4 ha répartis sur trois communes de production: Saint Michel de Montaigne, Lamothe-Montravel et Montcaret, où l'on peut produire selon des cahiers des charges plus exigeants du Montravel rouge, du Montravel blanc, du Côtes de Montravel et du Haut Montravel; 18 ha sont plantés en rouge et 4 ha en blanc.
J’ai apprécié ce Montravel rouge Désir Carmin 2014, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon. avec ces notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d’épices, bien charnu, d’une grande intensité, avec des tanins soyeux, d'excellente évolution.
Le Montravel blanc Initiale G 2015, 60% Sauvignon blanc et gris et 40% Sémillon, “G” pour la signature de Gaëlle. très séduisant avec sa robe brillante, avec des senteurs légèrement fumées, où s’entremêlent des notes de fruits frais et de tilleul, harmonieux, à la fois suave et vivace au palais.

Gaëlle Reynou-Gravier
EARL Vignobles Reynou - Lieu-dit Perreau
24230 SAINT-MICHEL-DE-MONTAIGNE
Tél. : 06 81 08 98 36
Email : gaelle@vignobles-reynou.fr
www.domainedeperreau.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015

 




CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU MONT REDON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales