Top France

Edition du 02/11/2021
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.”

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine du CHAILLOT


Ce propriétaire sait aussi faire preuve de poésie: “Le paysage retient l’attention du peintre, il est émotion mais au delà..., le paysan sait qu’il faut lui apporter beaucoup de soin. Le paysage, réservoir inépuisable de trésors, doit être guidé, modelé par l’esprit de l’homme. S’il veut sa terre nourricière, il doit composer sans cesse avec les messages que lui livre une nature capricieuse. On s’attache aux lieux mais encore plus aux paysages. La vigne aime gravir les pentes et les sols pauvres, le vigneron imagine à cet endroit les rayons du soleil sur ses grappes et la naissance de son vin.” Charmant Châteaumeillant rouge cuvée Parenthèse 2019, très expressif, de belle charpente, alliant finesse et concentration, parfumé (cassis, poivre), de bouche soyeuse, d’excellente évolution.  Le Châteaumeillant rouge cuvée Rêvesens 2019, a une belle teinte grenat, aux tanins fondus, un vin qui dégage des nuances de framboise et de mûre, savoureux en bouche. Le Châteaumeillant rouge cuvée Domaine 2019, aux tanins mûrs, de bonne bouche, est un joli vin classique, tout en arômes, ample, vraiment très agréable. Friand Châteaumeillant rosé cuvée Domaine 2019, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée, sec et suave à la fois.

Pierre Picot
1, place de la Tournoise
18130 Dun-sur-Auron
Téléphone :02 48 59 57 69
Email : pierre.picot@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-du-chaillot.fr

Château LAFON


Le Château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d'Yquem. Vignoble de 12 ha. Les vins collectionnent les récompenses. “Nous partageons ce merveilleux terroir avec nos plus proches voisins, grands crus classés : les Châteaux Suduiraut, Lafaury Peyraguey, Rayne Vigneau et bien sûr le Château d’Yquem. Les parcelles de vignes de notre propriété de 12 hectares se situent sur des terroirs de premier choix à croupes graveleuses sur un sous-sol argileux situé sur les communes de Fargues, Bommes, Preignac et Sauternes (33). Nous avons choisi de concilier la modernisation avec la vinification en cuves inox, la fermentation à basse température et la tradition avec le vieillissement en barriques de chêne.” Séduction pure avec ce grand Sauternes 2017, terroir de croupes graveleuses sur sous-sol argileux, vieilles vignes, 98% Sémillon, 2% Sauvignon, élevage 12 mois en fûts de chêne, de robe jaune doré, alliant puissance et charme, aux arômes de narcisse et d’épices, d’une longue finale complexe où se développent des arômes de fruits confits, de grande évolution. Le 2016, dégage des senteurs complexes, avec des notes de tilleul et d’abricot mûr, d’une belle ampleur, il est riche et complexe, de belle garde. Le 2015, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits et d’épices, est d’une longue finale complexe.  Superbe Sauternes cuvée Désir 2016, avec ces nuances où s’entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche ample et savoureuse, c’est un grand vin puissant et suave, dense et velouté.

Olivier Fauthoux
EARL Fauthoux
33210 Sauternes
Téléphone :05 56 63 30 82 et 06 80 00 53 94
Email : olivier.fauthoux@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulafon.fr

Château MAUVINON


Au sommet, tant ce cru possède une véritable typicité, marqué par une alliance entre la finesse et la richesse, le tout lui conférant un potentiel de garde conséquent. On y voit aussi toute la force du Cabernet franc, sous-estimé par rapport au Cabernet-Sauvignon. Une propriété de 6,50 ha. Sol et sous-sol : 70% silico-graveleux, 30% sables humifères. Âge moyen du vignoble 30 ans, 65% Merlot, 35% Cabernet franc, vendanges manuelles à la cagette et tri manuel. Cuvaison durant 3 à 4 semaines, élevage en barriques de chêne renouvelées par moitié, pendant 12 à 16 mois. Le vignoble est certifié Bio. Voilà donc un superbe Saint-Émilion GC 2016, au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise cuite, de belle robe soutenue, tout en souplesse des tanins et complexité des arômes, avec des notes de groseille surmûrie en finale, bien corsé.  Le 2015 est légèrement épicé, aux senteurs où prédominent la mûre et les sous-bois, généreux, d’une belle complexité d’arômes au palais, (cannelle, fraise des bois...), riche au nez comme en bouche, aux tanins amples, de très belle évolution. Le 2014, qui dégage des arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, est charnu, complet et complexe, d'une bouche persistante, où dominent la prune et l'humus, déjà séducteur mais d’excellente évolution.  Il y a aussi la cuvée Gabriel Lauzat 2016, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique. Le 2015, de robe brillante et soutenue, dégage des senteurs de fruits rouges cuits et de cuir, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais denses, d’une belle longueur.

Famille Tribaudeau
217, Mauvinon
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 64 79 et 06 10 84 03 97
Email : chateaumauvinon@orange.fr
Site personnel : www.chateaumauvinon.com

ROBERT AMPEAU


Dans la famille Ampeau,on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs vins. Des vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants. Faites-vous plaisir avec ce splendide Meursault Charmes 1996, marqué par son terroir, aux effluves de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, à déboucher sur des cassolettes d'écrevisses et de girolles ou un poulet aux amandes. Superbe Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 1995, très typé, avec des arômes discrètement minéraux, un vin dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, vraiment très agréable sur un flan de crevettes au persil ou une crème de cèpes aux langoustines, par exemple. Le Blagny La Pièce Sous le Bois rouge 1990, à la fois fin et corsé, a des notes très persistantes de mûre, de violette et d’épices, des tanins très veloutés, un vin tout en bouche, charmeur. Excellent Savigny-lès-Beaune Lavières 1997, tout en élégance, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). Et il y a encore ce grand Pommard 1996, ample et dense, aux tanins amples, gras, très parfumé (fruits frais, sous-bois, d’épices...), splendide sur un faisan à la fricassée de champignons sauvages ou un lièvre à la broche.


6, rue du Cromin
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 20 35
Email : michel.ampeau@wanadoo.fr
Site : ampeau


> Nos dégustations de la semaine

THÉVENET-DELOUVIN


La régularité qualitative des cuvées, les prix sages, l?originalité des vins où le Pinot Meunier est particulièrement délicieux... tout explique cette place enviable dans le Classement.
Un domaine familial d?environ 9 ha, dont 73% Pinot Meunier, 17% Chardonnay, 10% Pinot Noir, viticulture raisonnée, enherbement avec pâturin des prés. Pressurage et vinification parcellaires en petites cuves Inox et en fûts. Isabelle et Xavier mêlent tout en subtilité, la diversité des parcelles, les vins de l?année dont certains sont vinifiés en fûts de chêne, les différents cépages et leurs vins de réserve, pour créer des cuvées qui mettent en valeur les caractères de leur terre et surtout qui offrent des vins identitaires. Objectif : réussir à exprimer le potentiel de leurs terroirs, sans artifices. L?exploitation est certifiée HVE (Haute Valeur Environnementale) et VDC (Viticulture Durable en Champagne).
Beau gîte au cœur des vignes.
Pour Xavier Thévenet, ?l'année 2020 a bénéficié d'une belle qualité sanitaire bien que la grêle ait créé quelques ennuis notamment sur les Chardonnays. Ces vendanges sont dans la continuité des 2018 et 2019. Les cépages noirs Meunier sont puissants, fruités, les Chardonnays plus tardifs, sont moins sucrés, et cette année nous ne ferons pas de Cuvée Insolite Extra Brut Chardonnay.
L'an dernier nous avions sorti un Rosé de Saignée, en 2021 nous produirons deux Coteaux Champenois, 1 blanc et 1 rouge.
Chez nous, la vinification est faite sur 60% de Meunier et 40% de Chardonnay.
Nous dirigeons nos ventes cette année sur : Champagne Carte Noire, Brut Réserve, Extra Brut Prestige, Brut Carte Rosée, Insolite Rosé, Insolite Chardonnay, Extra Brut Insolite Meunier, Extra Brut Infini.?
Ce chaleureux couple que nous suivons depuis de très nombreuses années peuvent être fiers de ce superbe Champagne rosé Empreinte n°1 Rosé de Saignée, suave comme il se doit, qui dégage des nuances de fraise et d?épices, un Champagne de belle robe, gourmand, qui se marie aussi bien avec un soufflé au fromage qu?avec des petits soufflés glacés aux framboises (29 €).
Nous sommes aussi sous le charme de leur Insolite Rosé, très majoritaire en Chardonnay, auquel s?adjoint les Pinots, tout en arômes, tout en charpente, fruité au nez comme en bouche, aux nuances de rose et de coing, d?une finale suave et vive à la fois.
L?Extra Brut Insolite Chardonnay, 100% Chardonnay, cœur de cuvée uniquement, souple, légèrement miellé, au bouquet puissant où dominent le chèvrefeuille et la pomme, d?une grande richesse au palais, de charpente très équilibrée, de bouche ample, où se décèlent des connotations de poire et de grillé. 
La plupart à moins de 20 € (des cadeaux, donc), on poursuit avec ce Champagne Extra Brut Chardonnay, 100% Chardonnay, vinifié partiellement en fûts de chêne, de couleur jaune pâle, aux arômes élégants de citron mûr, de rose et de pêche, à déboucher sur un turbot sauce hollandaise ou un vacherin vanille framboise (moins de 20 €).
L?Extra Brut Insolite Meunier, 100% vieilles vignes de Meunier, de mousse légère et abondante, d?une belle harmonie en bouche, tout en fruité et finesse, une cuvée souple, aux arômes complexes de petites fleurs blanches et de noisette, très réussie tout comme leur Champagne Brut Carte Noire, un Blanc De Noirs avec 90% de Meunier et et 10% de Pinot Noir, dense et fruité, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, au nez d?une vinosité nerveuse, savoureux, complexe et riche, parfait sur un bar rôti à l'estragon ou une bouillabaisse de lotte.
Excellent Brut Réserve, 60% Meunier, 35% Chardonnay et 5% Pinot Noir, est puissant, avec des dominantes d?amande et de miel, où s?associent rondeur et distinction. L? Extra Brut Prestige, 50% Chardonnay et 50% Meunier, où se mêlent des notes d?amande, de pomme et de chèvrefeuille, allie richesse et persistance, tout en intensité, de teinte claire, se marie avec un carpaccio de thon.
Vous allez aimer tout autant L?Extra Brut Infini, dont la bouteille est magnifique, au nez d?amande, tout en fruits, une cuvée fine et fraîche en bouche, alliant persistance et richesse, de robe or pâle. Superbe Brut Carte Rosée, 80% Meunier et 20% Chardonnay, tout en bouche, à la fois souple et friand, avec ces touches fruitées et épicées persistantes.

Isabelle et Xavier Thévenet
28, rue Bruslard
51700 Passy-Grigny
Tél. : 03 26 52 91 64 et 06 80 25 95 45
Email : xavier.thevenet@wanadoo.fr
www.champagne-thevenet-delouvin.fr
 


Château GRAND-PEY-LESCOURS


Très bien classé. Propriété familiale, 3e génération. Quelque 25,6 ha pour le Château Grand-Pey-Lescours, sur sol graveleux et sableux, âge moyen du vignoble de 25 ans, et 4,54 ha pour le Château Bellisle Mondotte, sur sol argilo-calcaire, avec une moyenne d?âge de la vignes de 30 ans. En Bio depuis le millésime 2014.
Vous allez apprécier ce Saint-Émilion GC cuvée Prestige Château Grand Pey Lescours 2016, 95% Merlot et 5% Cabernet franc, vieillissement en barriques durant 20 à 22 mois, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé au palais, qui s?accorde très bien, notamment, sur un gâteau de lasagnes au four ou un poulet à la diable (19 €). Même prix pour le 2015, très charmeur comme il se doit dans ce millésime, aux tanins fins, de bouche fruitée et charnue, un vin charpenté, aux nuances de mûre et d?humus.
Leur Saint-Émilion GC Château Bellisle-Mondotte 2015, 90% Merlot et 10% Cabernet franc, vieillessement en barriques, a des connotations subtiles de fraise macérée et d'épices, puis des notes de fruits noirs et de cuir au palais, riche, aux tanins très équilibrés (23,50 €), quand le 2014, mêlant charpente et distinction, est un vin d?une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, de fumé et de poivre, de belle évolution (23 €).

Scea Héritiers Escure
103, Grand Pey
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Tél. : 05 57 74 41 17
Email : heritiers.escure@wanadoo.fr
 


Château La GRAVE



> Les précédentes éditions

Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020

 



Domaine de la COMBE AU LOUP


THÉVENET-DELOUVIN


BARON ALBERT


Olivier et Laëtitia MARTEAUX


Domaines AIME ARNOUX


ROYER Père et Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine Albert JOLY


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine de L'OLIVETTE


Domaine Aline et Rémy SIMON


Château SAINTE-BARBE


Château PANCHILLE


Château FRANC LARTIGUE


A. MARGAINE


Domaine SERGUIER


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine Émile CHEYSSON


AUVIGUE


Domaine de la CHAISE


LEJEUNE-DIRVANG


ELLNER


Maison MOLLEX


Château BOURGUET


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château de La GRENIERE


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Château BARRÉJAT


Domaine Jacques CARILLON


Château BEAUREGARD


P. LANCELOT-ROYER


Domaine Jean-Jacques GIRARD



DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


SCE DU CLOS BELLEFOND


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE GERARD TREMBLAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales