Top France

Edition du 29/11/2016
 

CHATEAU DU GRAND BOS

Référence

Château du GRAND BOS

un authentique cru bourgeois


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER 2013, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771 et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2005 : robe sombre, grenat aux reflets violine. Nez riche et complexe aux notes de fruits (cerise), de poivre et de sous-bois. En bouche, structuré, ample, équilibré. Finale longue et majestueuse. Rouge 2008 : robe pourpre profonde et dense. Nez épanoui, complexe et riche (baies noires, vanille). En bouche, structure maîtrisée, onctuosité, complexité (cassis, mure), pleine et fondue à la fois. Finale ample et expressive. Rouge 2009 : robe moirée, reflets rubis profond. Nez capiteux à nuances réglisse/caramel. En bouche, puissant et charnu, structuré, aux tanins serrés avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe sombre somptueuse. Nez épanoui, osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse et le caramel. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé avec une petite touche cannelle. Attaque ronde et puissante amenant un corps long, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. au palais. Rouge 2012 : robe grenat à reflets limpides et brillants. Nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, marqués par d’élégantes notes de vanille et d’épices. Après une attaque gourmande, franche et ronde, apparaissent des arômes toastés et vanillés avec des tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2011 : couleur jaune-vert superbe, brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs (amande, figues) et d’agrumes (écorce d’orange et de citron) évoluant vers des nuances plus exotiques (mangue, ananas). En bouche attaque fraîche et délicate. Évolution grasse, acidulée, reflet fidèle du nez fruits secs et agrumes. Bon équilibre avec une finale légèrement minérale, superbe longueur. Vin alliant tradition et terroir. Blanc 2013 : robe pâle à reflets verst brillants. Nez vif, élégant, floral, net, sur les agrumes. Bouche fraîche, grasse, fruitée. Très belle finale, ample et persistante.

   

CHATEAU DU GRAND BOS

André Vincent

33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20
Télécopie : 05 56 67 16 77
Email : chateau.du.grand.bos@free.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE ROUGES
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
GAUTERIE (A)
LA PALEINE (S)
PERRUCHES (S)
ROCHETTES (A)
BEAUREGARD (S)
GONORDERIE
GODINEAU (A)
RAYNIERES (S)
VIEUX PRESSOIR (S)
SAUMUR-CHAMPIGNY
Clos MAURICE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ
LA GUILLOTERIE
ROCHEVILLE
LEGRAND
BOUVET
Christelle DUBOIS
CHINON
BOUCHARDIÈRE
GOURON (r)
BOUQUERRIES
COULY-DUTHEIL
NOIRÉ
Dne de L'R
DOZON
CAVES de la SALLE
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

DRUSSÉ (SNB)
GÉLÉRIES (B)
JARNOTERIE (SNB)
TOURAINE CHEVERNY

CHAISE
CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE
CHESNEAU (CHe)
MONTIGNY
Domaine des ROY
SANCERRE DIVERS

NATTER (S) (r)
SARRY (S)
Daniel REVERDY (S) (r)
CHAILLOT (CH)
CREZANCY/CHEVREAU (S) (r)
André DEZAT (S)
P'TIT ROY (S)
MALBETE (R) (r)
J-M ROGER (S)
SAUTEREAU (S)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
(D. FOURRIER (A))
SAUMUR-CHAMPIGNY
BOURG NEUF*
ROCFONTAINE
VARINELLES
CHINON
(BROCOURT)
A. LEON
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

GESLETS (B)
TOURAINE CHEVERNY

MECHINIERES*
MAISON (CHe)
SANCERRE DIVERS

MABILLOT (R)
BIZET (S)*
GILBON (MS)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
(BESSIÈRE (S))
SAUMUR-CHAMPIGNY
(CORDELIERS)
CHINON
(RAFFAULT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

(ROBINIERES)
TOURAINE CHEVERNY

SANCERRE DIVERS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château CANON-CHAIGNEAU


Au sommet. Dès le début du XVe siècle, les moines de la région exploitèrent cette propriété. Un domaine de 21 ha d'un seul tenant sur le plateau de Néac. Terrain maigre argilo-sablonneux sur un tapis de crasse de fer (60% Merlot, 35% Cabernet, 5% Pressac). “Ces trois dernières années, nous explique Suzanne Marin, nous avons produit 20% de moins, c’est dû aux aléas climatiques. Les vins ont des degrés d’alcool plus élevés qu’avant, nous avons des vins à 14°, c’est assez difficile à vinifier, nous n’avions pas l’habitude. Nous venons de mettre en vente les 2011 et 2012. Le 2011 est un vin très facile à boire, pas de très grande garde, un vin de femme, plein en bouche, vraiment très, très agréable.” Superbe Lalande-de-Pomerol 2012, corsé, typé, aux tanins amples, à la fois soyeux et denses, au nez complexe dominé par la cerise et la cannelle, alliant rondeur et charpente, d’excellente évolution. Savoureux 2011, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, structuré, avec des tanins ronds, à déboucher avec des feuilletés aux morilles ou un filet mignon de porc aux légumes primeurs.  Remarquable 2010, charpenté, corsé, de robe soutenue, ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, avec des nuances de prune et de griotte mûre, aux tanins bien présents et fondus à la fois, très charmeur.  Le 2009 est l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins soutenus auxquels il faut donner le temps de se fondre. Un millésime qui a largement mérité sa médaille d’Or à Bordeaux et un coup de cœur en Chine ! Le 2007, charnu, d’une grande finesse, au nez subtil marqué par le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, est un vin très savoureux actuellement, gras en bouche, d’une très jolie finale, à prévoir sur un tournedos aux cèpes ou un jarret de veau printanier. Remarquable 2006 au nez complexe où dominent la groseille et l’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Beau 2005, vraiment délicieux actuellement, très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration, aux tanins réels et fins, légèrement épicé comme il se doit. Le 2002 est également très bon, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, un vin riche, très équilibré, d’une belle longueur, de bouche puissante. Le 2000 est remarquable, riche et subtil au nez comme en finale, aux senteurs de fruits macérés et de sous-bois, un vin qui demande une cuisine recherchée comme, par exemple, un foie gras de canard pané, poêlé aux poires ou un hachis d'agneau et purée de pommes de terre.

Famille Marin-Audra
13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Téléphone :05 57 24 69 13
Télécopie :05 57 24 69 11
Email : suzanne.marin@wanadoo.fr
Site personnel : www.canon-chaigneau.com

Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine de 18 ha, dont le vignoble s’étend sur de petites collines orientées est-sud- est (200 à 300 m d’altitude). “Aussi loin que je me souvienne, précise Jean- Paul Paquet, la vigne a toujours fait partie de mon univers. Le jeudi, je rejoignais mon père dans les vignes. J'adorais la période des ven- danges. Je suis fier, d'avoir transmis ma passion pour la vigne et le vin à notre fils Yannick qui nous a rejoints après avoir terminé ses études en viticulture et œnologie.” Vous allez apprécier son remarquable Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus 2013, provenant de vieilles vignes, très bien élevé en fûts de chêne durant 10 mois, avec une bouche très parfumée aux nuances florales, un vin savoureux, qui allie vivacité et rondeur, d’une finale fraîche. Le 2012 dégage un nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, un vin dense, tout en nuances, bien persistant et typé, parfait avec des asperges à la milanaise ou une blanquette de ris de veau, notamment. Le Pouilly-Fuissé Domaine Château de Chaintre 2013, élevage en cuves Inox et 10% en fûts de chêne, est tout en arômes, au nez complexe et puissant (acacia, poire), très bien équilibré, de bouche parfumée et ample comme le Pouilly-Fuissé Domaine les Vieux Murs 2013, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, aux notes de tilleul et de coing. Goûtez le très agréable Pouilly-Vinzelles 2013, Chardonnay sur sols argilo-calcaires, où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, intense et vif, très harmonieux, parfait avec des blinis au saumon et œufs cocotte ou des croustillants d'épinards. Joli Saint-Véran 2014 (élevage à 70% en cuves Inox et à 30% en foudres de bois), toujours frais et suave à la fois, très plaisant comme ce séduisant Mâcon-Fuissé 2014, typé comme on les aime, à dominante de fruits secs et de citronnelle, un vin vivace et franc, d’une belle persistance en finale, tout en fraîcheur.


Domaine de Fussiacus - Les Mollards
71960 Fuissé
Téléphone :03 85 27 01 06
Télécopie :03 85 27 01 07
Email : fussiacus@wanadoo.fr
Site personnel : www.fussiacus.com

Domaine de la COMMANDERIE


Une histoire de famille qui remonte maintenant à 3 générations. La polyculture a laissé place en 1983 avec la nouvelle génération à la production exclusive de vins en Quincy et Reuilly. Désormais, ce vignoble berrichon s'étend sur 10 ha et est géré par Jean-Charles Borgnat, actuel vigneron. La 4e génération se profile à travers Etienne qui fait actuellement ses classes dans le Beaujolais. Conduite du vignoble : taille guyot simple ou double, enherbement ou entretien par travail superficiel, mise en place de la lutte raisonnée contre les maladies et ravageurs, protection par des tours antigel. Vinification : pressurage pneumatique, débourbage, fermentation et élevage en cuves thermorégulées. “Pour nous, le 2015 est en faible quantité - 20% au moment de la floraison, nous raconte Jean-Charles Borgnat. C'est un vin concentré avec des degrés élevés, très équilibré, frais. Lors des soutirages, les arômes explosent. Ventes en 2016 : les cuvées Tradition et Prestige 2014, puis 2015. Nous proposons trois Reuilly Domaine Borgnat en blanc, rosé et rouge en 2014 et 2015, et avons eu une médaille d'Or à Paris pour le Tradition et une médaille d'Argent à Angers pour le Reuilly. La nouveauté, c’est aussi l’arrivée de mon fils Etienne, au deuxième semestre 2016, pour me seconder.” Remarquable Quincy cuvée Siam blanc 2014, issue de raisins récoltés sur une sélection de vignes mûres et saines, parcelles situées sur la commune de Brinay, au nord de Bourges : Les Fontaines et Les Noira, positionnées sur la rive Sud du Cher. Elles sont constituées majoritairement d' alluvions anciennes. avec une bonne proportion de macération pelliculaire, élevage plus long, de 8 mois en moyenne..., le tout donnant ce vin tout en subtilité, tout en nuances d’agrumes et de lis, qui mêle fraîcheur et rondeur, bien équilibré, minéral en bouche, à déboucher sur une raie au beurre noisette ou une marinière de coques. Excellent Quincy Tradition 2014, issu de plusieurs parcelles situées sur les deux communes de Brinay et Quincy, au nord de Bourges : Les Coudreaux, la Brosse, La Vallée Major et les Crèves-Cœur, positionnées sur la rive Sud du Cher et constituées également d'alluvions anciennes. Le vin est nerveux, au nez de petits fruits frais (citron...), bien équilibré en acidité, de bouche vivace, comme le Reuilly blanc, couche superficielle d'alluvions posée sur un sous-sol calcaire jurassique, où le Sauvignon exprime une minéralité et une salinité spécifiques, au nez d’amande et de coing.

Jean-Charles Borgnat
Boisgisson
18120 Cerbois
Téléphone :02 48 51 30 16 et 06 63 75 95 92
Télécopie :02 48 51 30 16
Email : contact@commanderie-borgnat.fr
Site personnel : www.commanderie-borgnat.com

DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


Ce domaine familial fut créé en 1978 par Jean-Louis et Evelyne Fougeray, par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune. C’est en 1999 que Patrice Ollivier le gendre, a repris la direction ainsi que la vinification du Domaine. Le vignoble s’étend aujourd’hui sur 17 ha de Marsannay La Côte jusqu’à Puligny-Montrachet, notre dernière acquisition. Les bouteilles dégustées sont particulièrement savoureuses. Il y a ce grand Bonnes-Mares 2011, l’un des vins les plus séduisants de ce millésime, d’une belle robe de couleur intense et soutenue, d’un très bel équilibre en bouche, riche et concentré, un grand vin ample, racé, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, très prometteur. Le Marsannay Les Saint Jacques rouge 2011, parfumé, aux tanins fermes et fondus à la fois, légèrement épicé comme il se doit, est très représentatif de ce terroir particulier, d’excellente évolution. Le Marsannay rouge Les Favières 2011, aux tanins souples, aux notes subtiles de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et d’humus, est un vin ample et de jolie charpente, très persistant, de très bonne évolution. Le Marsannay blanc Les Aiges Pruniers 2012, fin et riche à la fois, aux notes complexes de pêche et de noix, de mousse très abondante, est charmeur et chaleureux, tout en finesse d’arômes.  Superbe Chambertin Les Seuvrées 2011, de robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d’épices, de cuir, de truffe, un vin d’une grande structure, avec des tanins veloutés mais denses, d’une très belle finale, de garde, très racé. Le Fixin rouge Clos Marion 2012, au nez délicat (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée, un vin qui allie puissance et souplesse, de très bonne évolution comme le Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2011, qui est une réussite, un vin gras et coloré, intense, aux nuances de petits fruits macérés. Le Fixin blanc Clos Marion 2012 est dans la lignée, de bouche savoureuse comme ce Savigny-lès-Beaune blanc Les Golardes 2011, suave en bouche, harmonieux, aux arômes de fruits blancs et de lis, d’une jolie richesse aromatique en finale.


44, rue de Mazy
21160 MARSANNAY-LA-COTE
Téléphone :03 80 52 21 12
Télécopie :03 80 58 73 83
Email : fougeraydebeauclair@vinsdusiecle.com
Site : fougeraydebeauclair
Site personnel : www.fougeraydebeauclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT-LAGRANGE


Propriété créée par Francis Boutemy en 1986, sur un terroir mentionné, en 1763, sur la carte de Belleyme. Le sol est travaillé très classiquement, avec un enherbage partiel, densité de 7 700 pieds/ha, production volontairement ramenée, selon les années, de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. Vignoble de 8,3 ha dont 1 ha en blanc et 7,3 en rouge.
Excellent Pessac-Léognan rouge 2013, 55% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot, 12 mois en barriques neuves pour 40%, le reste en cuves, durée totale de l’élevage 18 mois, où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins bien enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé comme il se doit (13,50 €). Le 2012 a ces nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, classique, corsé et gras, aux tanins bien fondus. Le 2011 développe une bouche souple où dominent la prune et la violette, un vin de jolie robe pourpre, qui allie souplesse et structure. Beau 2010, d’une belle concentration, aux notes de fruits rouges mûrs (griotte, framboise) et d’épices, riche, tout en saveurs, un vin charnu, typé. Le 2009 dégage un bouquet très développé avec des nuances poivrées, un vin de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, un vin parfait avec une ballotine de canard ou un lapin en cocotte aux boulettes.
Le Pessac-Léognan blanc 2014, 50% Sauvignon et 50% Sémillon, vignes de 16 ans, est racé, de jolie robe brillante, puissant et fin à la fois, équilibré, parfumé, très séduisant, complexe, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué (16 €, il les vaut largement), et je vous le conseille sur un foie de veau poélé au citron ou des chipirons froids farcis à la basquaise. 
Le 2013, avec des arômes de noix et d’agrumes, est un vin d’une bonne acidité, bien rond au nez comme au palais, vif et fin, persistant et aromatique, d’une belle finale fraîche.  Joli 2012, d’une très grande finesse, bien typé, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, de robe jaune clair. 

Francis Boutemy
89, avenue de La Brède
33850 Léognan
Tél. : 05 56 64 09 93
Fax : 05 56 64 10 08
Email : contact@hautlagrange.com
www.hautlagrange.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Clos SAINT PIERRE


Véritable renaissance pour ce vignoble de 4,5 ha depuis sa reprise en 2009 par les propriétaires actuels. Il est en cours de reconversion bio et tout est mis en œuvre pour exploiter le potentiel des terroirs, dans le respect de la tradition vigneronne. La petite surface du vignoble permet une approche artisanale et artistique.
Remarquable Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Urbi 2013, parts égales de Grenache et de Syrah (40% chacun) avec 20% de Mourvèdre, de robe grenat soutenu, tout en bouche, aux tanins denses, classique de son appellation, bien charnu, au bouquet complexe, harmonieux, très parfumé. Le 2012 est de bouche puissante, riche et parfumé, aux connotations discrètes de fruits macérés et d’humus, harmonieux, très bien charpenté. 
Le 2011, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, est très équilibré et généreux en finale. Beau 2010, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, avec cette pointe réglissée au palais, un vin aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, de garde, évidemment. Le 2009 est de couleur intense, parfumé (cassis, poivre), un vin riche, puissant en bouche, aux tanins présents et savoureux à la fois, d’une jolie finale persistante, légèrement épicée, un vin typé, de bouche généreuse, d’excellente évolution. Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2012, dégage un nez intense de fruits rouges et d’épices aux accents de garrigue, de bouche corsée où l’on retrouve la fraise des bois cuite, un vin typé, coloré et parfum, idéal sur du boudin noir ou un curry de poulet.
Très charmeur Châteauneuf-du-Pape blanc Orbi 2014, 40% Grenache, 40% Roussane et 20% Clairette, qui dégage vivacité et ampleur, avec un bouquet aux nuances de fleurs, d’amande et de citronnelle.
Profitez de leur maison d’hôtes La Muscardine, dans une ancienne maison vigneronne du XVIIIe siècle, qui possède une très belle cave voutée où vieillissent en barriques les vins.

Carole et Pierre Perveyrie
Château des Secrets - 2 527, Chemin blanc
84100 Orange
Tél. : 06 36 85 66 32 et 06 10 29 50 25
Fax : 04 90 34 40 25
Email : clos.saintpierre1@gmail.com
www.vinsdusiecle.com/clossaintpierre

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château SAINT-JEAN


Une petite exploitation familiale de 4 ha, constituée de six parcelles situées sur des coteaux en pente douce dont les sols sont soit sableux, soit graveleux, soit sablo-graveleux, cultivée de façon artisanale en lutte intégrée, afin de préserver l'environnement et exprimer au plus près les qualités du millésime. Les rangs sont enherbés un rang sur deux afin de protéger les sols de l'érosion et de limiter les infiltrations de produits ainsi que la vigueur de la vigne. (Les rangs non enherbés sont travaillés mécaniquement). Les traitements du vignoble n'ont lieu qu'en cas d'absolue nécessité avec des produits adaptés en fonction des observations de terrain (aucun insecticide, ni acaricide n'ont été utilisés jusqu'à présent). Début 2004, Pierre Mazuet a acheté la propriété et entrepris d'importants travaux de rénovation des bâtiments, du matériel et du vignoble. Son fils, Alain, en a repris l'exploitation avec le soutien de Catherine, spécialiste de la végétation de la vigne. La première production d'Alain Mazuet porte le millésime 2004.
Son Saint-Émilion 2011, de robe soutenue, a des notes de fruits mûrs, un vin fin et élégant, avec de beaux tanins, de bouche savoureuse. Le 2010, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, est très équilibré au nez comme en bouche. Excellent 2009, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, à la robe cerise, aux reflets violets, un vin séveux, avec des notes de mûre et de griotte au palais. Le tout est à des prix très sages, ce qui évite d'hésiter.

Alain Mazuet
1, Les Grandes Versannes
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 51 76 23 et 06 87 17 79 48
Fax : 05 57 51 76 23
Email : alain.mazuet@free.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015

 



Château CROZE de PYS


Château La GALIANE


Jacques ILTIS & Fils


Domaine Roger JAFFELIN et Fils


Château MONTROSE


Château ROUGEMONT


Domaine de CHAMP-LONG


GELAS


Château PASCAUD


BEAUMONT des CRAYÈRES


Château LAGRANGE Les TOURS


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château PLANTIER ROSE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


LAURENT-GABRIEL


Eugène RALLE


Château La MARZELLE


Château DOYAC


Domaine de TERREBRUNE



CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU VALGUY


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales